Share

Vidéos

Vincent Duvignac, interview d’un miraculé

Miraculé, le terme est peut-être un peu fort, mais Vincent Duvignac revient de loin. Il  vient de signer avec Reef et de sortir une très belle vidéo, ce qui le remet en selle après son accident au dos et une traversée du désert ‘sans sponsor’ lors de laquelle il a eu peur ‘d’être oublié’…

“C’est un soulagement d’avoir signé avec une marque aussi prestigieuse que Reef. C’est un vrai bol d’oxygène. Je me suis également engagé avec la marque de combinaisons C-Skins. Cela va me permettre de reprendre le WQS plus sereinement, mais sans encore pouvoir faire la totalité du circuit faute d’un budget suffisant. Mais avec ou sans sponsors, ma stratégie était claire et je pense que ma dernière vidéo l’a prouvé: tout faire pour ne pas qu’on m’oublie…c’est toujours le danger, surtout quand on se blesse et que l’on habite le fin fond des Landes…”

“Le fait d’avoir surfé ces 2 dernières années sans avoir de sponsor majeur ne m’a jamais démotivé. J’aime le surf et c’est pour cela que je le pratique, tout simplement. C’est plus qu’une passion. Je pense sincèrement que je n’aurai pas ce même feeling si j’ habitais autre part. La longue côte landaises et ses bancs en perpétuel mouvement me donnent l’impression de voyager sans arrêt! Et les barrels me rendent hystérique…”

A l’aise dans toutes les conditions…Photo: Duvignau

“En 2012 et 2013 j’ai du faire des choix. Je voulais continuer la compétition car je savais que j’avais une carte à jouer, et donc mon petit budget est passé dans cela. Pas vraiment de trips “plaisir”, beaucoup de stress… Je pensais et j’ai failli retrouver des sponsors qui allaient alors m’aider financièrement pour relancer la machine, mais ça ne s’est jamais concrétisé. Je pense que je n’ai pas eu de chance, mais ça ne m’a pas enterré, je crois au destin. Le plus dur à encaisser est de me rendre compte des sacrifices que j’ai fait pour pratiquer ce métier de surfer pro, et pas que depuis mes 18ans, mais depuis tout petit. Les défaites en WQS après avoir mis mon compte en banque dans le rouge m’ont parfois démoralisés.”

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production