Share

Vidéos

Coxos : Comment surfer la meilleure des vagues portugaises

Digne d’un roi, Kelly Slater caresse le joyau de la couronne portugaise. Photo: Timo

Coxos

Des rochers tranchants, des gros barrels et la meilleure vague de la côte portugaise. voici le local Ricardo Bravo avec les meilleures infos…

Où est-ce ?

A Ericeira au Portugal.

C’est quoi au juste ?

Coxos est un pointbreak en droite, longue, rapide et furieuse, cette vague, c’est pas la garderie : des grosses sections qui peuvent transformer le barrel de ta vie en une boîte monumentale. Beaucoup d’eau qui circule le long des cailloux, ce qui rend la mise à l’eau et la sortie très difficile. Elle casse par toutes les tailles et peut atteindre un bon 3 m, bien que les meilleures sessions soient plutôt entre 1m50 et 2m50.

Quel est le vent qui fonctionne le mieux ?

Le vent d’est et parfaitement offshore, mais elle fonctionne aussi avec un léger vent de sud-est ou de nord-est.

Température de l’eau ?

12ºC en janvier – 18ºC en otobre.

La meilleure saison pour s’y rendre ?

L’automne et l’hiver sont les meilleurs moments, et tout particulièrement en automne, parce que l’eau est encore bonne et tu peux choper des journées entières complètement glassy. Les sessions matinales en hiver peuvent être assez glaciales, mais le soleil réchauffera rapidement les lieux en milieu de matinée.

Quelles planches amener ?

De 6’0 à 6’8 (selon ton gabarit évidemment). On dirait plutôt, de ta go-to board à un bon step-up pour charger du solide. Il ne faut pas prendre une planche plus longue que ça parce que la vague peut être vraiment rapides creuse, particulièrement par une houle d’ouest.

Qui se trouve au lineup?

Tiago Pires, Ruben Gonzalez, José Gregório, Paulo do Bairro, Tiago Oliveira et Miguel Fortes, sont toujours à Coxos lors des meilleures journées et sans fil les plus gros barrels. Sérgio Rocha, Nick Uricchio, Kika, Paulinho, Zé Pyrrait et d’autres complètent le crew des passionnés de Coxos.

La fenêtre de houle ?

Pas trop, pas trop petit, la vague marche même sur une petite houle d’ouest, bien que les meilleures conditions se produisent lorsqu’il y a une solide houle provenant du Nord ou du Nord-Ouest.

Où séjourner ?

Peut choisir entre le camping (près des meilleurs potes), des petits hôtels dans la vieille ville d’Ericeira, un joli hôtel assez cher juste en face de la mer (Vila Galé) ou des appartements pour un prix modéré (Beachtour). Il y a une grande différence de prix entre la basse et la haute saison.

L’aéroport le plus proche ?

Portela, à Lisbonne. C’est l’aéroport international principal du Portugal. 50 km, 40 minutes en voiture pour atteindre Ericeira.

Et la vie nocturne ?

En été, tu peux faire la fait un peu partout, il y aura sûrement une compétition pas loin, mais le reste de l’année il faut conduire 30 minutes pour aller à Lisbonne pour s’amuser un peu.

Faits intéressants ?

Le nom Ericeira (la ville la plus proche et la capitale du surf portugais) vient du mot Ouriceira, qui vient lui-même du mot oursins en portugais. Fais gaffe tu mets les pieds. Aucune compétition n’est autorisée sur ce spot, puis ce que les locaux pensent que les compétitions doivent plutôt se dérouler à Ribeira de Ilhas, pour garder Coxos propre, calme et à l’abri de la frénésie des compétitions.

Commentaires de Ricardo Bravo

Voilà sur plan logistique, mais maintenant comment négocier un take-off super raide ? Rends-toi ici pour voir pléthore de conseils surf. Un véritable trésor de connaissances t’attend !

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production