Orchestre du Très-Haut, bardes de ses louanges,

Ils chantent à l'été des notes de bonheur ;

Ils parcourent les airs avec des ailes d'anges

Échappés tout joyeux des jardins du Seigneur.

Ce poème de Lamartine est tout à propos, tant on a presque l'impression d'être un être mi-divin, mi-oiseau, quand on a cette perspective, qui même si elle commence à nous être familière, ne sera jamais anodine. Ce qui est vraiment cool dans ce clip de 4 minutes, c'est que d'abord on en prend plein les yeux avec tous ces aerials, qu'on voit tout ça filmé au drone, mais aussi qu'on voit de la nature, l'environnement de ceux qui défient l'élément liquide.

Dans le rôle des acrobates: Craig Anderson, Ozzie Wright et Dion Agius qui passent plus de temps en l'air que sur la vague, Russell Bierke et Scott Denis qui se mettent des barrels, des baleines et des dauphins qui montrent à quel point ils sont joueurs, et Laird Hamilton qui fait des 360 sur son stand-up paddle. Une vidéo qui te fera oublier qu'il y a quelques jours, tu l'as vu nu...

Merci à  pour la vidéo.