C'est l'étape des 10, le stop sur le World Tour qui en a récolté le plus avec Pipeline, celui aussi où les surfeurs claim le plus...normal, c'est avant tout une histoire de barrels, d'adrénaline et de gros bijoux de famille.

En voici quelques-uns bien deep, avec la palme du plus beau 10 à Mr Kelly, coutumier du fait à Teahupo'o et qui cherchera sur cette édition à revenir dans la course au titre avec éventuellement une 6e victoire sur place. Gros bonus, Surfline a indiqué qu'une houle massive devrait arriver au cours de la semaine du 18 août après un début de waiting period beaucoup plus calme. Patience!

Heat 1: Kelly Slater (USA), Sebastian Zietz (HAW), Glenn Hall (IRL)

Heat 2: Michel Bourez (PYF), Matt Wilkinson (AUS), Raoni Monteiro (BRA)

Heat 3: Taj Burrow (AUS), Adam Melling (AUS), Brett Simpson (USA)

Heat 4: Mick Fanning (AUS), Alejo Muniz (BRA), Mitch Coleborn (AUS)

Heat 5: Joel Parkinson (AUS), Adrian Buchan (AUS), Nathan Hedge (AUS)

Heat 6: Gabriel Medina (BRA), Mitch Crews (AUS), Tuamata Puhetini (PYF)

Heat 7: Adriano De Souza (BRA), Miguel Pupo (BRA), Dion Atkinson (AUS)

Heat 8: Nat Young (USA), C.J. Hobgood (USA), Tiago Pires (PRT)

Heat 9: Kolohe Andino (USA), Fredrick Patacchia (HAW), Aritz Aranburu (ESP)

Heat 10: Josh Kerr (AUS), Julian Wilson (AUS), Jadson Andre (BRA)

Heat 11: Owen Wright (AUS), Bede Durbidge (AUS), Travis Logie (ZAF)

Heat 12: Jordy Smith (ZAF), John John Florence (HAW), Kai Otton (AUS)

558e3a7b0f1d4952a30ade1c39324e66