"Je veux pas l'aumône je ne veux pas déranger, mais juste un peu d'eau pour faire des ricochets"... Ces parôles semblent sortir tout droit de la bouche du malhereux Matt Becker, qui aurait pu espérer mieux après l'air-drop le plus fou de tous les temps! Il s'en tire sans bobo, c'est bien là l'essentiel. Un Mavericks véner, ça ne pardonne pas.