Share

Vidéos

Les 7 vagues les plus longues du monde

Les vagues courtes de ton beachbreak local t'empêchent de progresser ? Dis bonjour aux plus longues vagues du monde !

Tu sens bien que tu ne progresses pas assez sur les vagues trop courtes de ton beachbreak local ? Si seulement l’océan t’offrait un bon mur bien long pour balancer toutes tes manœuvres… Eh bien, voilà une idée : fais-toi un surf trip sur l’une des vagues les plus longues du monde et libère ton véritable potentiel ! Voici quelques options à envisager :

Skeleton Bay, Namibie

La gauche sur fond sableux la plus longue de l’univers, Skeleton Bay a été révélée au grand jour en 2008 quand le vainqueur du ‘Google Earth Challenge’ du Surfing Magazine s’est rendu sur place avec Cory Lopez, Peter Mendia, Hank Gaskell et Mitch Coleborn. Cory Lopez a rendu la vague célèbre en se calant dans un tube de plus de 50 seconde,s dont on a tous mis du temps à admettre la réalité.

Située sur la côte isolée et hostile que l’on appelle Skeleton en Namibie, ce n’est pas vraiment une destination de vacances. La baie est juste en plein milieu du désert Namibien, seules quelques colonies de phoques sont là pour te divertir. Il fait chaud. Il fait froid. C’est poussiéreux. Il n’y vraiment rien d’autre à faire que surfer. Si tu te trompes sur les prévisions de houle, tu t’en mors les doigts.

Si, par contre, tu as bien vu le coup sur les prévisions, alors prépares-toi à rider des tubes à n’en plus finir. C’est cependant une vague pour les surfeurs confirmés et les pros uniquement, parce qu’elle produit les tubes les plus rapides, les plus épais et les plus sablonneux, de la planète. Oui, elle tube du début à la fin, donc ne t’attends pas à faire un seul virage.

Et la cerise sur le gâteau, c’est que la vague est souvent soumise à des courants de marées super puissants, un gros backwash et un vent offshore solide, et si ça marche, tu vas partager le line-up avec une bagnole remplie de pros…

Saison/Houle : C’est un plan ‘hémisphère sud’ donc la saison s’étend de mai à septembre, mais Skeleton Bay, qui est assujettie à des fenêtres de swell plutôt limitées, ne marchera qu’une fois ou deux par an, parce qu’il lui faut un long groundswell des Quarantièmes Rugissants, avec une longue période, pour dérouler avec le bon angle.

Comment s’y rendre : Le meilleur moyen est de se rapprocher d’un guide pour qu’il t’y conduise.

Quoi emporter : Une bonne combi, beaucoup de boards et… des litres d’eau potable.

Faire attention : Aux courants et aux bancs de sables très peu profonds !

De plus : Les locaux ont mis en place une règle : pas de ‘4×4 pour retourner au peak’, donc assure-toi d’être bien au point niveau cardio, pour te taper les longues marches pour remonter au peak.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production