Dorian revient sur cette vague géante qu'il a pris à Jaws à la rame. La seconde d'une série énorme, une vague à la face propre où il a décidé de partir. Il nous raconte son drop, ce remous qu'il a dû négocier, la peur au moment de se lever, ce stance très écarté qui lui permet d'absorber les chocs et l'aspiration...puis il y a l'excitation, ce bonheur d'avoir réussi le drop qui lui fait lever les bras, puis un retour presque catastrophe en position de survie avant que le souffle de la vague lui polisse un peu plus son crane nu (c'est beau comme fin ça...) Enjoy comme disent les ricains!