Kepa Acero est un putain d'explorateur, tu le sais. Voici sa dernière sortie dans la faune et la flore sauvage, et pour le coup c'est assez dépaysant.

S'il y a un mec que pourrait sans doute vraiment parler aux animaux, ce serait Kepa. En tout cas, c'est sûr que le basque explorateur trace son sillon de manière aussi personnelle qu'intéressante et nous fait prendre conscience à sa manière, de la beauté fragile de notre biosphère.

Ici, pas de séquences au ralenti à 240 images/seconde, encore moins de budgets digne du PIB du Pérou. Juste un mec, avec (et dans) ses éléments. Ce qui a en plus tendance à mettre une bonne vibe super communicative.