Le line up n'avait rien de gentil, ni de facile ce samedi...il aura fallu une bonne demi heure d'attente à Joan Duru pour prendre cette bombe...le banc de sable était violent, avec peu d'eau et des sections ultra rapides, preuve que le sable englouti par la tempête n'est pas parti très loin...