Eli Olson aime charger. Et il aime particulièrement le faire à la maison, mais pas seulement. "Quand on était à l'école, il était le plus méchant" raconte John John Florence, qui le connaît depuis l'enfance. "Il n'hésitait pas à se battre s'il le fallait, c'était un dur".

Aujourd'hui, on ne sait pas s'il se bat encore, mais en tout cas il donne énormément d'énergie à son surf, ce qui fait de lui un sérieux candidat dans le gros, que ce soit en contest ou en free surf, et que ce soit à Pipe, à Jaws ou à Kandui. "J'aime tout donner quand je surfe, repousser mes limites sans cesse. Mais je n'ai que 23 ans et j'ai déjà perdu trop d'amis, j'espère que je n'aurai plus à le faire". On espère aussi, mec!