La dinde et les excès des fêtes ne semblent pas (ou presque pas) ralentir Wilko sur la côte centrale australienne.