À l'image de ce que le crew Desillusion avait fait avec Craig Anderson,  le rédac'chef  Seb Zanella s'est cette fois penché sur le cas de Rasta, aka Dave Rastovich, chez lui à Byron Bay. Connu pour son approche globale du surf et son attitude roots, Rasta parle sans faux semblant du monde du surf professionnel, de sa philosophie de la vie et de la joie des fleurs fanées...

Ce court edit est inspiré de l'article "Three Stones from the sun" publié dans Desillusion Magazine 49, Volume 1. Dispo ici: bit.ly/1HzRT3b