Bruce Irons un peu décevant au Pipe, moins sous les feux de la rampe...voici de quoi retrouver le héros d'une génération en compagnie de Nathan Fletcher au Mexique...Ah les carves et les gros barrels...nostalgie...