Oui, il n'y a pas eu de 10 cette année au Quik Pro. Pour nous, il irait de toute manière à Adrien Toyon, qui surfait à 100m au Sud de la compète, et qui s'est mis cette bombe, même si la fin est un peu abrupte, dirons-nous.

Adrien ne nous en voudra pas de dire qu'il a un peu l'habitude d'être en retard... Là, ça lui sert à se payer le late take off le plus bad ass de la journée, façon bomb drop, et de remporter haut la main l'award de la meilleure vague de la journée.