Share

Tuto

Tuto: Waxer sa Planche

Et peut-être encore plus fondamentalement, où ne pas la waxer...

Oui, on te bombarde d’avis et de recommandations toute la journée dans notre société (de merde). On échappe malheureusement pas à cette règle, et on en remet quand même une couche consciemment, car on voit bien trop de monde à l’eau ou en dehors avec un très mauvais ‘wax job’ comme on dit à Hawaï.

C’est même peut-être ton cas. En tout cas, cet article pourrait être utile à plus de personne que l’on pense (mais peut-être moins que l’on ne croit…).

La wax, c’est ton pneu Michelin: c’est ce qui te permet de ne pas te vautrer lamentablement à l’eau à chaque take off ou à chaque turn. Tu connais forcément son importance, alors pourquoi ne pas revoir quelques bases, au cas où? Ou waxer, et avec quoi? Telle est la question…

Bref, un sujet plus complexe qu’il n’y paraît, surtout quand l’étiquette – traduire la coolitude pour le surf – s’en mêle.

Quelle marque de Wax utiliser?

Allons droit au but, le marché pullule de marques de wax différentes, mais la meilleure c’est probablement Sex Wax (certains diront aussi Fu Wax, il y a débat). Bien sûr le nom, et les slogans de la marque (‘Quick Humps’, ‘Le meilleur pour ton stick’, etc) pourraient faire un peu gadget, voire cheap, mais leur produits sont plus que fiables.

Ensuite, il y a la question: wax pour l’eau tempérée, pour l’eau froide? Là encore, allons droit au but: idéalement, tu passes une couche de wax pour eau chaude sur une surface bien propre et lisse (déwaxer auparavant s’il le faut, avec une carte rigide au format portefeuille ou un peigne à wax, et ensuite de l’essence F), et tu finis avec une couche plus molle destinée à l’eau froide.

À quelle fréquence waxer?

Occy nous a raconté une fois que pour lui, c’est “une board, un wax job”, ce qui a l’air bien cool et tout ça, mais ce qui implique sans doute de recevoir une planche neuve tous les mois, ce qui n’est sans doute pas ton cas… Ni le nôtre d’ailleurs.

Pas mal de surfeurs ont l’habitude de mettre un petit coup de wax avant chaque session. Évidemment, cela aura tendance à provoquer une accumulation rapide de wax sur la surface de ta planche, qui risque de ressembler à rien avec le temps, et surtout perdre son efficacité. Et ensuite il faut tout déwaxer etc.

Nous dirions que la fréquence dépend avant tout de la fréquence à laquelle tu vas à l’eau. Accessoirement aussi si tu as un syndrome de type TOC. Mais en général, pour le surfer lambda au rythme moyen, la base c’est un bon coup de déwax / rewax complet à chaque saison, c’est pas mal. Donc 4 fois par an, ou à chaque fois que tu pars en surf trip.

Le reste du temps, checke ta planche et vois s’il est préférable de rajouter un petit coup de wax, ou s’il ne vaut pas mieux simplement un coup de peigne à wax pour mieux répartir tout ça sans en rajouter pour rien.

Faut-il waxer sur toute la surface de la planche?

Des surfers comme John John Florence waxent leurs planches sur tout le deck, jusqu’au nose. Mais il y a une explication: c’est que lesdits surfeurs font souvent des airs reverse, ou des frontside fin chuck/tail blows, et donc se retrouvent avec un pied vers le nose.

Tu n’es peut-être donc pas du genre à faire tout ça à chaque session, mais tu pourrais néanmoins avoir besoin d’un peu de grip avant pour te glisser dans un petit tube, jambe avant tendue et collée à la planche, ou pour un petit Cheater 5. Nous dirons donc que le principe veut qu’il vaut mieux avoir de la wax partout sur le deck au cas où tu en as besoin, plutôt que de se retrouver sans grip si d’aventure tu devenais soudainement radical dans tes moves…

Où (et comment) ne pas waxer?

1. Mal tenir sa Wax

Cela peut sembler étrange à certains, mais des mecs foutent le bordel sur leur planche avant même de l’avoir touchée: ils tiennent la wax de traviole. Il faut utiliser la tranche du pain de wax, mon frère, pas la grande surface. Déjà tu la tiendra mieux et sera plus efficace, ensuite tu seras plus précis. Et puis parce que c’est comme ça, et puis c’est tout, arrête de poser des questions cons. Est-ce que Thomas Pesquet a remis en cause comment mettre sa combi d’astronaute? Non, tu vois!

2. La bonne Orientation

C’est un gaucher sur l’image – pour corser la chose! D’ailleurs, les gens qui peuvent waxer des 2 mains sont appelés ambiwaxtres (à ne pas confondre avec les ambimastres), ou simplement des mecs qui se la pètent… Pour le reste, haut en bas, bas en haut, en travers ou en filet à poisson, tu fais bien comme tu veux, gros!

3. La Wax pour le Canard?

Par la grace de tous les Saints. Qui fait ça? Réponse: des gens! Crois-le ou non, des mecs continuent de waxer leur deck jusqu’au rail (inclus) pour soit disant (aider au grip quand tu fais un canard). Sans doute pour ceux qui surfent toujours avec des gants? Sinon, quel intérêt! Dieu t’a donné des doigts pour appréhender les choses: sert-en! Ne met jamais de was sur tes rails ou même sur les bords extrêmes de ta planche ok? Et si tu as déjà pensé (oui seulement pensé) à en mettre dessous, alors met immédiatement ta planche au clou, et arrête le surf pour toujours, c’est fini pour toi mec.

4. Le trou de Wax

Là encore: pourquoi, bordel? Pourquoi laisser un patch sans wax entre tes pieds. On le voit souvent chez les utilisateurs de pad – et surtout sur des fish, bizarrement. Ne fais pas ça. Ok, tu peux mettre la dose là où tu poses régulièrement ton pied avant, mais mets-en partout, s’il te plait. Tu ne sais jamais quand et où tu vas en avoir besoin. Pourquoi juste ciel voudrais-tu avoir à calculer où exactement te caler au moment du take off ou pour te replacer? Franchement tu crois pas que t’as autre chose à foutre que de regarder ta planche ou ton pied avant à ce moment-là?

5. La Wax dans les trous

Une fois à Hawaï, j’ai amené à un shapeur/réparateur ma planche qui avait un trou, et j’ai rendu le mec furieux d”entrée de jeu.

‘C’est quoi cette merde dans ton trou?’ me demanda-t-il.

‘De la Wax’, répondant en sachant déjà que j’avais fait une connerie.

‘C’est un cauchemar à enlever de là-dedans après… Ne fais pas ça!’

Le gars avait deux gros chiens à l’entrée de son atelier. Deux espèces de molosses type Doberman, qui ont jumpé direct sur leurs ergots et m’ont regardé en relevant leurs babines au moment même où il prononçait les mots ‘ne fais pas ça’. Ça m’a calmé pour toujours. Je n’ai plus jamais mis de wax dans mes trous.

6. Quand Waxer?

‘Wax B4 Wetsuit’, dit-on un peu partout dans les cercles surfistiques autour de la planète. Mouais… Ça revient à dire ce qu’on disait plus haut: si tu aimes bien tout déwaxer régulièrement parce que tu as trop de wax dégueu et inutile sur ta planche, continue comme ça. Le débat pour savoir s’il vaut mieux mettre sa wax avant ou après la combi ne s’arrêtera pas pour autant. C’est l’un de ces sujets à ne jamais amener à la table, comme la politique, la religion, ou le stand-up.

Nous conclurons ainsi: la wax est souvent une denrée qui s’épuise, alors fais en sorte d’être pourvu (sans trop non plus) avant que l’inévitable voisin de session ne te demande ‘t’as de la wax, mec?’ Tu pourras lui passer dans un grand sourire – bienveillant ou condescendant, à toi de voir, sachant que de ton côté, tu as ce qui faut pour ta session. On est jamais si bien servi que par soi-même.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production