Share

Tuto

Tuto: 9 Conseils pour Progresser

4.PULL IN
Mantra: “le temps s’arrête dans le tube”

Se caler dès que l’on en a l’occasion, y’a pas de secret pour devenir un bon tuberideur… Bourez à Rio. Photo: ASP

Si vous avez grandi à G-Land, Pipe ou Tahiti,‘ le tube’ c’est « le surf ». Si en revanche vous devez toujours vous exprimer comme la majorité d’entre nous dans des vagues de beach break loin d’être parfaites, l’art du tube s’apprend bien plus qu’il n’est instinctif.
Plus vous tardez à maîtriser le tube dans votre carrière de surfeur, plus il sera difficile de bien réagir quand vous vous retrouverez dans le tunnel…c’est le problème. Votre réaction instinctive sera soit de pomper pour en ressortir le plus vite possible, soit de le contourner par un long bottom turn, soit de fermer les yeux ou d’arrêter de respirer dans un instant mélangeant plaisir et désarroi. En bref, essayez de surfer le plus souvent des vagues creuses durant vos premières années de surf, car un temps viendra où le fait de suivre simplement la vague devant le tube deviendra particulièrement ennuyeux….

– Repérez le spot réputé pour ses tendances tubulaires près de chez vous, familiarisez-vous avec les conditions et les qualités requises et apprenez !

– Partez en Indo dès que vous en aurez l’occasion !

– Ne racontez jamais que vous avez tubé si ce n’est pas vrai. La loi du Karma est claire sur ce point: pour chaque faux tube, 3 opportunités de tubes bien réelles sont perdues à jamais !

– Il existe beaucoup de bons tuberideurs et la plupart des surfeurs sur le Tour sont excellents dans le barrel. Mais nous vous conseillons, si vous voulez imiter quelqu’un, de faire comme Aritz, car son habileté dans le tube lui a permis de passer de surfeur du World Tour à star de l’Internet.

5. RIRE
“Le meilleur surfeur est celui qui prend le plus de plaisir… (même si c’est une fille !!!)”

Steph à Biarritz. Photo: Poullenot

OK… c’est un cliché assez odieux, ne le retenez pas ! Mais il est judicieux parfois de ne pas trop prendre à la lettre cette quête obsessionnelle de la progression constante. Si vous voulez ê « faire dans le sérieux », essayez plutôt le triathlon !
Si vous êtes quelqu’un de souriant et d’agréable, que vous arrivez à prendre du plaisir, vous vous relaxez, votre corps se détend et cela permet aussi d’accélérer votre progression. Vous restez plus longtemps à l’eau et prenez plus de vagues, etc…
Mais, allons plus loin! Des études ont montré que le rire améliore les fonctions motrices ,il augmente les béta endorphine de 27% et l’hormone de croissance de 87%. L’hormone de croissance est reconnue pour augmenter les performances physiques (c’est pour cela que Lance Armstrong s’en injectait). Mais vous n’avez pas besoin de la seringue diabolique de Lance, vous n’avez qu’à rire quand quelqu’un prend une belle gamelle!

6. AUGMENTEZ VOTRE AMPLITUDE

Donner de l’amplitude à ses manoeuvres, cela pimente la vie. Photo: Poullenot

La définition ne vous aidera pas, ni un texte qui tourne plus ou moins habilement autour du pot…Alors perdu devant cette belle photo de Tristan Guilbaud et encore plus empêtré dans sa formule mathématique, (là voilà pour ceux à qui cela parle: Y(t)= Asin (t-K)+b), nous avons demandé une analyse technique à l’intéréssé: “Pour réaliser une manoeuvre avec beaucoup d’amplitude, le plus important c’est la préparation; cela vaut pour n’importe quelle manoeuvre, que se soit un air, un roller tailslide, ou même un carve. Il faut être capable de générer beaucoup de vitesse, pour pouvoir prendre le bottom bien large tout en restant très bas, solide sur ses appuis et sortir du bottom avec beaucoup de vitesse comme un ressort. Les bras sont importants car ils montent et tirent le reste du corps pour gagner encore un peu plus en hauteur et en amplitude. Les manoeuvres avec beaucoup d’amplitude nécessitent de la tonicité, un peu de souplesse et surtout une très bonne lecture de vague qui s’acquiert avec le temps et l’entrainement. Donc le plus important c’est de toujours tenter d’aller plus vite et donc plus haut, aux endroits qui nous paraissaient parfois inaccessibles auparavant.” Merci Tristan, tu nous sauves…

Suite: le style

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production