Share

Photos

La Playmate qui shoote: Sylvi Bodi

Nous adorons bien sûr interviewer les surfeurs pros et les prendre en photos…faisant la gueule devant des murs blancs, leur planche sous le bras, mais nous n’avons pas pu résister au plaisir de recueillir les propos qu’une Playmate hongroise, mannequin et surfeuse du nom de Sylvi Bodi! Le changement c’est maintenant:

Sylvi à P Pass. Photo: Kotch

COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE SURF SYLVI?
Lors de mon premier trip à Bali il y a 5 ans, j’ai pris une leçon avec un ami. J’étais encore une débutante quand je suis partie à G-Land deux ans plus tard car je n’ai pas peur des vagues. La première vague m’a bien punie, j’ai tapé le reef et j’ai abîmé ma planche. Mais je n’ai pas renoncé, je suis une vraie battante. Je suis retournée au large et j’ai pris une vague tout le long jusqu’à la section de Speedies. Je suis tombée amoureuse du surf depuis!

Y’A-T-IL DES SURFEURS HONGROIS…MIKI DORA ÉTAIT HONGROIS!
J’en connais quelques-uns, mais ils voyagent tous loin pour trouver des vagues car nous n’avons pas de mer. J’espère promouvoir le surf dans le pays. ‘Da Cat’ était une légende et a construit une partie de la culture surf que nous connaissons aujourd’hui. Les gens ne savent pas qu’il était hongrois…

TUAIMES PARTIR EN SURF TRIP ALORS?
J’ai surfé beaucoup de vagues et mes préférées sont Cloudbreak, Restaurants, North Shore Kauai, P-Pass, Playgrounds, Le Mexique, Cokes, Lakey’s et Teahupoo.

PARLE-NOUS DE TON SÉJOUR À HOSSEGOR…
Cela n’était pas prévu…Quand je suis arrivé sur place, j’ai rencontré des mecs avec qui j’avais surfé à Tahiti, j’ai aussi signé un contrat avec Creatures of Leisure et Sexwax en même temps. Les vagues n’ont pas été terribles mais j’ai quand même apprécié ce trip.

EST-CE QUE LE SURF EST UNE BONNE CHOSE QUAND ON EST MANNEQUIN?
Honnêtement, ce n’est pas idéal car on se muscle surtout le haut du corps et pour les photos, il faut surtout se concentrer sur le cul et les jambes. Pour ce qui est des autres mannequins et des Playmates, je ne leur conseille pas de s’approcher des vagues que je surfe…moi les cicatrices ne me dérangent pas!

QUI SONT DES SURFEURS PRÉFÉRÉS? SI KELLY SLATER AVAIT DES CHEVEUX COMME ADRIEN TOYON, LE MONDE SERAIT-IL MEILLEUR?
Je me demandais pourquoi la plupart des surfeurs stylés ont les cheveux longs?! Rob Machado, Adrien et Asher Pacey sont mes préférés, je n’ai jamais vu quelqu’un rider un alaia de la sorte dans des gros tubes. C’est une question de style. Cela ne veut pas dire que je n’aime pas les chauves… 🙂 Bien sûr que j’aime Kelly et Dorian!

A G-land. Photo: Swilly

AS-TU SUIVI LA POLÉMIQUE SUR LE TEASER DU ROXY PRO? PENSES-TU QUE LE SURF FÉMININ EST TROP OU PAS ASSEZ SEXY?
Ce que je préfère dans le surf, c’est que l’on reste proche de la nature. Cela me fait rire quand je vois des mecs complètement recouverts au line up (casque, chaussons, combi). J’aime quand l’eau est en contact avec ma peau. Je surferais toute nue si je pouvais 🙂 J’aime porter des petits bikinis aussi souvent que je peux. Non seulement pour être plus sexy, mais parce qu’à Hawaii, cela te permet de prendre plus de vagues 🙂

PRÉFÈRES-TU LIRE UN MAGAZINE DE SURF OU DE MODE? Je préfère de loin lire votre magazine que n’importe quel magazine de mode. Les seules fois où je feuillette Vogue, c’est pour trouver des idées pour ma ligne de vêtements Sugarbird. J’aime lire Surf Europe.

CONSEILLERAIS-TU PLUTÔT AUX JEUNES DE SUIVRE UNE CARRIÈRE DE MANNEQUIN OU DE SURFEUSES? QUELS CONSEILS LEUR DONNERAIS-TU? Je pense que les deux carrières peuvent être dangereuses et très compétitives. Dans le mannequinat, tu es à la merci des médias. Il faut être fort mentalement car beaucoup de gens essayent de profiter de toi. Le truc cool, c’est que l’on fait de l’art et que l’on peut s’exprimer. En surf, on est entre les mains de la nature, ce qui est souvent plus rassurant que d’être dans d’autres mains. On prend plus de risques physiques mais on est plus vite récompensé. Quelque soit la carrière que vous choisissez, faites ce dont vous avez envie, ce qui vous plait, réalisez vos rêves avant le reste…

En studio. Photo: Nanasi

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production