Si on se dit surfeur, on ne peut plus ignorer les méfaits de notre société de consommation (de merde) sur notre environnement. Et il se trouve que celui où l'on pratique le surf est de fait particulièrement fragile... Voici donc quelques conseils (non exhaustifs) pour commencer à prendre quelques bonnes habitudes.

1. Dites Non à l’huile de palme !

L’huile de palme est destructrice. Je sais, ce n'est pas “éthiquement correct" de dire ça, mais la destruction de la jungle indonésienne est plus préoccupante que celle de jungles où il n’y a pas de vagues, désolé les mecs. Le raisonnement est un peu tordu mais on est toujours plus sensibilisé par un environnement que l’on connait ou dans lequel on a galéré, n’est-ce pas?

ALEX0335_V1_S-620x413

85% de la production d’huile de palme dans le monde vient d’Indonésie, de Malaysie et de Bornéo. En Indonésie, la forêt primaire qui abrite des espèces rares comme l’éléphant et le tigre de Sumatra ou les Orang-outangs est abattue à un rythme très soutenu. Le gouvernement indonésien vient d’autoriser l’abattage de 12 millions d’hectares de forêt humide pour planter des cocotiers et le pays est devenu en quelques années le troisième émetteur de gaz à effet de serre… juste derrière les USA et la Chine.

Si vous avez déjà séjourné en Indo et que vous avez connu la jungle en guise d’arrière-plan de vos photos de trip, vous comprenez certainement l’intérêt de conserver cette jungle en vie. Il faut préserver ce que l’on aura bien du mal à reconstruire … c’est un trésor qui disparaitra si rien ne change !

Que faire? Lisez la liste des ingrédients qui composent les produits que vous consommez et boycottez ceux contenant de l’huile de palme comme le Nutella.

- Il sera peut-être mentionné ‘huile végétale’ sur l’étiquette. Si c’est le cas et que le produit vient d’Asie, c’est de l’huile de palme !

- Si les graisses saturées constituent 40% de la graisse totale, c’est de l’huile de palme.

- Faites attention! Ce n’est pas parce que c’est bio qu’il n’y a pas d’huile de palme. Beaucoup de produits bio en contiennent alors décryptez minutieusement tout ce qui est écrit!

2. Volez Moins, Covoiturez plus !

Pas facile à mettre en place quand des magazines de surf totalement hypocrites ne cessent de vous “inviter au voyage" jusqu’ aux antipodes... car l’avion a un impact énorme sur votre empreinte carbone et en la réduisant, vous contribuez à sauver la planète.

Que faire? On est bien obligé de prendre l’avion pour voyager, il est inconcevable d’aller en train en Indonésie, par exemple! Les vols longs courriers sont relativement moins nuisibles que les vols courts : vous pouvez alors partir à Shipstern sur le prochain swell... mais ne partez plus à chaque swell ! Evitez plutôt les vols courts vers Biarritz, par exemple et prenez la voiture à plusieurs… ou bien le train qui produit 10 fois moins d’émission sur une même distance que l’avion, selon Greenpeace.

Ils sont pas mignons?

La voiture produit moitié moins de CO2 que l’avion, mais il y aussi un désavantage au covoiturage: une voiture pleine à craquer avec des mecs pas forcément surfeurs ni très sympathiques qui râlent à cause de vos planches sur le toit... Mais sérieusement, qu’y a-t-il de pire entre un “armageddon écologique" et quelques heures passées en mauvaise compagnie? Alors?

- Prenez moins l’avion ou en tout cas, faites-le d’une manière plus écologique!

- Remplissez votre voiture de potes…

- Prenez le train sur les petits trajets, pas l’avion!

- Prenez votre vélo…

3. Achetez vert

Votre quiver est-il écologique?

Pas vraiment.

Mais vous pouvez soutenir les marques qui vont dans le bon sens et qui produisent dans une démarche écologique. Le produit doit être efficace, c’est important. S’il est écolo et qu’il ne marche pas, c’est pire! Certaines marques n’ont pas peur du cynisme dans leur communication ou leur marketing: quand un produit fait partie d’une collection ‘écolo’ avec une étiquette en carton, au logo en forme de planète ou d’arbre, etc…, ça ne prouve absolument rien : il n’y a peut-être que 0,5% de coton bio et on le fait sciemment pour pouvoir ensuite le vendre aux bobos-écolos.

- Achetez des produits qui durent plus longtemps. Dépensez plus en une fois au lieu de consommer plus souvent.

- Achetez du Patagonia. Ils ont commencé à produire des vêtements respectueux de l’environnement bien avant tout le monde et l’effet de mode actuel.

- Prenez soin de vos affaires. Rincez votre combinaison, réparez vos vêtements, consommez moins. L’industrie du surf est condamnée de toute façon, alors tentons plutôt de sauver la planète !

car-share-620x407

La suite au prochain num... Ah non, c'est vrai... Bon, la suite bientôt!