Share

Opinion

CLASH – Les Tabloïds Anglais vs Surf Europe!

Sans déconner? Plus sexiste que The Sun?

Deux des plus populaires tabloïds britanniques attaquant frontalement votre magazine de Surf préféré, ça ne manque pas de piquant, non?

Une histoire vraie mais qui reste quand même incroyable: le bébé pseudo-journalistique du magnat controversé de la presse mondiale Ruppert Murdoch a donc décidé de s’en prendre à… nous! Une aubaine me direz-vous… Pas faux, on en rigole beaucoup d’ailleurs.

Sans même parler de l’insigne honneur qu’il nous est fait de paraître dans de tels temples de l’information, The Sun et The Mirror, pour ne pas les nommer,  nous sommes cependant un peu déçu de ne pas faire aussi la fameuse page 3 (voir ci-dessous) avec par exemple une nymphette regardant un gros tube depuis la plage…

Mais avant de s’enfoncer davantage dans notre “sexisme légendaire”, voyons le cœur du propos de ces deux publications à grand tirage…

BUM NOTE,’ tel est l’intitulé du fameux billet du Sun qui affirme que “Surf Europe a été dénoncé par ses lecteurs pour avoir frauduleusement lancé un jeu-concours des plus calamiteux: demander à ses lectrices d’envoyer des photos d’elles en maillot sur la plage, pour faire gagner à l’une d’entre elles des vacances tout frais payés”!

Une accusation qui fait référence à un ReTweet humoristique que nous avions posté il y a un mois, dans lequel un Surf Camp russe des plus douteux proposait à ses Followers féminins d’envoyer une photo de leur postérieur pour bénéficier d’un séjour gratuit dans ledit surf camp au Sri Lanka. Notre légende n’ayant visiblement pas suffit aux bas de plafonds (lecteurs ou rédacteurs du Sun on ne sait pas trop encore) pour voir ici l’ironie de la chose, nous sommes donc accusés d’avoir fait la promotion, sinon instigué un tel marché.

“Un certain nombre de personnes ont signalé le post sur le réseau social” précise le tabloïd, tout en oubliant qu’il y a eu beaucoup plus de commentaires négatifs sur le fait qu’ils relaient eux-mêmes une telle “fake news” dans une pleine page! Le titre pourrait donc en fait être “The Sun tancé par ses lecteurs pour avoir monté un scandale en épingle”.

 

Même son de cloche (c’est le cas de le dire) pour The Mirror quelques jours plus tard. Cet autre bastion de la probité journalistique atteste même nous avoir contacté pour obtenir une explication. Ce qui est bien entendu totalement faux. Admettront-ils la grossière erreur factuelle un jour? Nous avons envoyé un mail aux deux journaux pour leur poser la question, nous vous tiendrons au courant si l’on obtient une réponse.

Toute chose dans son contexte, ils ont déjà fait pire par le passé, comme cette une grotesque après la tragédie de Hillsborough, qui avait couté la vie à 96 supporters de Liverpool. Le torchon anglais n’avait pas hésité à attiser la haine et le hooliganisme pour vendre du papier. Autres temps, autres mœurs.

Pour finir, annonçons gentiment à Murdoch et ses sbires de la désinformation globale, qu’il ne sera pas difficile de prouver notre bonne foi (nous avons défendu l’image de la femme plus d’une fois, parfois sans ménager certains sponsors du biz), en revanche pour lui, ses états de service risquent de ne pas plaider en sa faveur. Comme ce récent ‘contest de décolté’, Bust in Britain, où la grande gagnante se verra offrir un chèque de £1000. Mais aucun rapport, évidemment.

Les mecs, si on gagne un procès contre eux, on part tous en surf camp, vous êtes tous invités!

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production