Ça s'est passé sur Bondi Beach à Sydney mardi dernier: 320 Pères-Noël sont venus surfer ensemble (et en tenue) pour battre un record du monde - et oui, il y en a de bien étranges dans le bon vieux Guiness Book!

Santa débutants où experts, ils ont en tout cas pulvérisé l'ancine record, de 250 papis-surfeurs.

guinnessworldrecords.jpg

Mais battre ce record n'était en fait pas la seule raison de se rassemblement spectaculaire: la principale, c'était de lever des fonds pour les maladies mentales.

L'association OneWave, organisatrice de l'opération, a été fondée il y a 3 ans pour tenter d'aider les personnes atteintes de ce type d'affections ou de maladies, et œuvre sans cesse pour amener bonheur et réconfort aux malades. Coup de chapeau à eux au passage!

771c7d1d2d0ea69c3b26d4678f4e8b0a.jpeg

L'association organise en effet un tas d'activités autour du surf, et elle est notamment très active en Australie, berceau du surf international. Des activités physiques bien sûr, car se dépenser et se focaliser sur une activité, c'est aussi s'évader. Mais aussi en organisant ce type d'action, où se mettre dans une situation qui peut paraître ridicule fait partie de la thérapie - autant pour les malades que pour les badauds sur la plage d'ailleurs.

La recherche avance aussi sur ces sujets, et a prouvé tous les bénéfices d'être au contact de l'élément: bénéfices physiques mais aussi psychologiques. On voulait donc mettre un petit coup de projecteur sur ce genre d'initiatives, dans une période de Noël où l'on parle beaucoup de partage et de fraternité, mais où le mettre en action est encore mieux!