Photo: Ed Sloane/WSL

Le spot australien de Snapper Rocks a vu champion du Monde John John Florence, Adriano de Souza et Joel Parkinson dominer ce Round 3. Italo Ferreira réalise un 10/10, Johanne Defay se qualifie pour les quarts.

Ce Quiksilver & Roxy Pro Gold Coast tient toutes ses promesses. Cette première étape du Championnat du Monde de la World Surf League (WSL) 2017 s’est poursuivie cette nuit avec des conditions parfaites (1 - 1.5 mètre) sur le spot de Snapper Rocks.

Chez les hommes, le Round 2 éliminatoire et les sept premières séries du Round 3 ont été effectuées tandis que chez les filles, on connait désormais les quarts de finalistes du Roxy Pro.

La championne du monde WSL 2016 Tyler Wright (AUS) continue son parcours au Roxy Pro de la plus belle des manières. Wright s’est imposée face à Lakey Peterson (USA) et Nikki Van Dijk (AUS) dans la deuxième série du Round 3. L’Australienne a enchainé les manœuvres pour scorer un vague quasi parfaite de 9 pts puis une deuxième à 7.93 pts qui scelle sa victoire. Elle se qualifie directement pour les quarts et envoie ainsi ses deux adversaires au Round 4, dernière chance de décrocher une place en quarts.

« Les conditions étaient vraiment belles et je suis restée très concentrée dans mon choix de vagues » a déclaré Tyler Wright. « J’ai cherché la vague parfaite. Je ne l’ai pas eue avec ma vague à 7 points mais je l’ai quasi atteinte avec celle à 9. »

Stephanie Gilmore (AUS), sextuple championne du monde était opposée à Carissa Moore (HAW), triple championne du monde et à la Rookie 2017 Bronte Macaulay (AUS) pour un heat au sommet dans le Round3. Gilmore a démarré très fort avec un double tube qui lui a permis d’empocher un 9.17. Carissa Moore est ensuite revenue au score avant que la Roxy girl ne reprenne l’avantage grâce à un 7.37 pts. Alors qu’elle n’avait besoin que d’un 8.38 pour remonter au score, Carissa Moore a scoré une très belle vague à 8.53 pts et s’impose finalement dans cette série qui la qualifie de justesse pour les quarts.

“Je n’avais rien à perdre avec cette dernière vague" a déclaré Moore. « Je savais que cette ultime vague était ma dernière possibilité de remporter le heat et j’ai tout donné. Je suis ravie de l’avoir emporté. C’est toujours difficile quand ton adversaire commence la série avec une super vague et particulièrement quand il s’agit de Stephanie Gilmore. J’ai donné le meilleur de moi-même et Stephanie aussi. »

La rookie 2016 Keely Andrew (AUS) a impressionné en s’imposant face aux prétendantes au titre Courtney Conlogue (USA) et Sally Fitzgibbons (AUS). Il s’agit de la meilleure performance sur la Gold Coast de la jeune Australienne.

“J’ai presque envie de demander aux juges de relancer la série tellement les vagues sont parfaites" s’enthousiasme Andrew. “Surfer contre Courtney [Conlogue] et Sally [Fitzgibbons] est vraiment exceptionnel et les dominer est encore plus incroyable. Ce succès représente beaucoup pour moi en termes de confiance pour l’avenir même si j’ai mis un peu de temps à me mettre en route dans les séries précédentes. Je sais que mon atout est la vitesse et je dois juste combiner ça avec la puissance. Cette combinaison me donnera le rythme que les juges recherchent."

On se remet au passage la vidéo du duel Slater - Fanning:

Roxy Pro Gold Coast

La première série du 3ème tour a été très disputée entre Johanne Defay (FRA), Tatiana Weston-Webb (HAW) et Coco Ho (HAW). Les trois compétitrices ont toutes établi d’excellents scores à l’image du presque parfait 9.83 de Coco Ho. L’actuelle n°5 mondiale Johanne Defay s’impose cependant une nouvelle fois sur le fil avec un score final de 17.20 points qui renvoie ses adversaires au repêchage (Round 4).

“La série était difficile car Tatiana [Weston-Webb] et Coco [Ho] ont enchainé les gros scores" raconte Defay. “Savoir que Coco avait décroché un 9 m’a réveillée. Je me suis concentrée sur la qualité de mes manœuvres plutôt que la quantité de vagues surfées. J’ai beaucoup travaillé pour faire évoluer mon surf et cela commence à se voir."

Chez les hommes, le Quiksilver Pro a connu une journée haletante avec des éliminations notoires au cours du Round 2 et la démonstration des Champions du Monde John John Florence (HAW), Adriano de Souza (BRA) et Joel Parkinson (AUS).

Dans sa série, Florence a néanmoins dû batailler face à la wildcard Mikey Wright (AUS) qui a poussé l’Hawaiien dans ses retranchements pour décrocher une place en quarts de finale.

"Mikey Wright est un compétiteur redoutable surtout dans ces vagues" dit Florence. "J’ai entendu le public hurler après sa vague et je me suis dit 'Oh non, qu’est-ce qu’il a fait'?' Ma vague était plus petite – c’est pour cela que Mikey ne l’a pas prise car il restait du temps. Mais elle avait un joli mur assez long et j’ai pu la surfer jusqu’au bout et même tuber. C’était une série stressante et je suis satisfait de m’en être bien sorti."

“C’est un fait, John John [Florence] est exceptionnel alors je savais que ce serait compliqué" reconnait Wright. “C’était chouette de surfer contre lui dans ses vagues. J’ai pris l’avantage à la première mais malheureusement je n’ai pas réussi à trouver une deuxième bonne vague. Ça m’a remotivé pour me donner à fond sur le QS et me qualifier pour le CT l’an prochain et si ça n’arrive pas tout de suite, je continuerai jusqu’à y parvenir."

De son côté, le Champion du Monde WSL Adriano de Souza s’est facilement imposé face à Stuart Kennedy (AUS) dans la 2ème série du Round 3.

"Snapper est un lieu très spécial pour moi" explique De Souza. “J’y ai de bons souvenirs notamment après ma victoire à Narrabeen. Stuart Kennedy est un animal de compétition et ce fut une belle bataille. Les supporters brésiliens qui me suivent sont un soutien énorme et je suis très chanceux de les avoir."

Le Champion du Monde 2012 Joel Parkinson a mis à profit son excellente connaissance de la vague de Snapper pour éliminer Miguel Pupo (BRA) au Round 3. Le surf backside de Pupo est redoutable mais la virtuosité de Parkinson et ses longs tubes récompensés du score final de 17.24 ont eu raison du Brésilien.

"Le Round 3 est souvent un passage délicat pour moi mais je m’en suis bien sorti" explique Parkinson. "J’ai mené la série comme je l’entendais. Les choses se sont mises en place progressivement. Snapper et moi, on a une relation spéciale. J’ai une affection profonde pour ce spot et il me l’a rendue. Maintenant que je suis au Round 4, j’ai moins de pression, je veux juste gagner des séries."

Le tenant du Quiksilver Pro Gold Coast Matt Wilkinson (AUS) a envoyé d’énormes snaps pour vaincre le Français Jeremy Flores qui avait précédemment éliminé Adrian Buchan au 2ème tour. Florès termine au 13ème rang de la compétition.

Le duel 100% brésilien entre Italo Ferreira (BRA) et Caio Ibelli (BRA) a tourné à l’avantage du premier qui a notamment régalé le public avec un long tube note 9.77. Ibelli, tombeur de Joan Duru (FRA) au Round 2 est donc à son tour éliminé.

A noter, l’élimination du nouveau venu parmi l’élite Leonardo Fioravanti (ITA) qui a été sorti au Round 2 par le même Italo Ferreira, auteur d’un époustouflant 10 (son premier en carrière) tout comme celle de Jadson Andre (BRA), éliminé par Kolohe Andino (USA).

Quiksilver Pro Gold Coast

Cette journée a aussi été marquée par les performances d’Ezekiel Lau (HAW), Ian Gouveia (BRA) et Connor O’Leary (AUS).

Malgré son élimination par le n°2 mondial Jordy Smith (ZAF) dans la 7ème série du Round 3, Zeke Lau a impressionné par son 10 parfait et sa victoire au tour précédent face à Filipe Toledo (BRA).

"Zeke [Ezekiel Lau] est l’un des meilleurs surfeurs du circuit" reconnait Smith. "C’est le genre de série qui te fait aimer le Tour. Surfer dans cette arène, rendre coup pour coup. Il n’y a rien de mieux. On s’entraîne pour ça, physiquement et mentalement."

“C’est une belle satisfaction de gagner ma première série en CT" confiait Lau après avoir battu Toledo. “J’étais un peu nerveux à la fin mais c’est pour ces moments qu’on vit."

Le Quiksilver & Roxy Pro Gold Coast est à suivre en LIVE sur WorldSurfLeague.com, l’appli WSL et la page Facebook de la WSL ainsi que sur Fox Sports en Australie, Sky NZ, SFR Sports en France, Sport TV au Portugal, EDGE Sports en Chine, Japon, Corée du Sud, Malaisie et Globo TV au Brésil.

Pour plus d’info et voir les lives : WorldSurfLeague.com.

Quiksilver Pro Gold Coast