Les Winners © YBR

Le Brésilien Gabriel Medina, 21 ans, actuel champion du monde et l’Australienne Tyler Wright, 21 ans ont remporté respectivement ce jeudi le Quiksilver Pro et le Roxy Pro France dans de très belles conditions sur le spot des Culs Nus à Hossegor.

Neuvième manche du Samsung Galaxy WSL Championship Tour, le Quiksilver Pro et le Roxy Pro France ont offert une des plus belles semaines de surf de la saison et permis à l’élite mondiale de réaliser des performances de très haut niveau.

Gabriel Medina (BRE) qui avait remporté en France sa première victoire sur le World Tour en 2011 a survolé la finale du Quiskilver Pro France et éclaboussé cette dernière série de son talent, de sa vitesse et de sa puissance. Avec le score de 17.50/20, il signe une victoire nette et sans contestation possible.

«Ca fait tellement de bien de gagner, j’ai beaucoup tenté cette année. Tout s’est passé comme je le voulais. Je suis très heureux de cette victoire, surtout en France où tout a commencé pour moi avec le King Of The Groms. C’est aussi ici que j’ai remporté ma première victoire sur le CT. Je m’étais promis de gagner une compétition cette année que je dédie à mon grand-père, décédé il y a quelques mois. » a confié Gabriel Medina.

Les finalistes © YBR

Bede Durbidge, auteur d’un parcours remarquable dans ce Quiksilver Pro France 2015, n’a jamais trouvé le rythme en finale et termine deuxième pour la seconde fois de la saison. Cette place en finale le propulse néanmoins au 10ème rang du classement mondial avant le Portugal.

« J’ai fait de très belles séries mais ça a été une finale à sens unique, Gaby était sur toutes les bonnes vagues. C’est le genre de série que tu ne veux pas revivre. » a déclaré Bede Durbidge.  « Mais c’est quand même un podium et la prochaine fois, j’essaierai de m’imposer. »

Medina enfonce le clou sous les yeux de Bede en finale © YBR

Malgré un superbe quart de finale avec de gros scores ce matin, Julian Wilson, 26 ans, a été éliminé en demi-finale du Quiksilver Pro France. L’Australien n’a jamais pu revenir au score face à son adversaire et compatriote Bede Durbidge. Avec trois places de finaliste, une troisième et une cinquième places à son actif cette saison, Julian Wilson entamera l’épreuve au Portugal avec la 4ème place au classement WSL. « C’était un très bel événement, nous avons eu de belles conditions » a-t-il déclaré à sa sortie de l’eau. « J’adore venir ici, ce ne sont jamais les mêmes conditions et tu changes sans arrêt de plaches pour les airs, les tubes, les turns. Il en faut pour tous les types de manoeuvres et c’est ce qui fait que cet événement est très excitant. »

Dans la demi-finale 100% brésilienne, c’est Gabriel Medina qui a pris l’avantage sur son compatriote Adriano De Souza, 28 ans, en scorant son deuxième 10 de la compétition. Adriano De Souza termine ce Quiksilver Pro France avec une belle troisième place et reste second du Jeep Leaderboard, avant la prochaine épreuve au Portugal.

« C’est toujours un plaisir de surfer contre Gabriel (Medina) mais c’est frustrant de perdre dans ces conditions difficiles » a admis Adriano De Souza. « Demi-finaliste est un bon résultat et je suis pressé de pouvoir surfer au Portugal. Je me sens toujours comme à la maison là-bas et j’espère que nous aurons des vagues ».

Tyler Wright (AUS), 21 ans, a dominé la jeune rookie hawaienne Tatiana Weston-Webb en finale du Roxy Pro France. L’Australienne, tenante du titre, a usé de son surf puissant sur les jolies droites des Culs Nus pour obtenir deux excellentes notes notamment grâce à un superbe tube frontside suivi d’une combinaison de manoeuvres. Sa sélection de vagues impeccable a laissé son adversaire démunie. Grâce à cette deuxième victoire d’affilée au Roxy Pro France, Tyler Wright se hisse au X rang du Jeep Leader board avant l’ultime étape à Hawaii. Il s’agit de la 5ème victoire de l’Australienne sur le World Tour et la 1ère en 2015.

« J’avais une bonne intuition. J’ai regardé les vagues avant la série et je savais que ça ce serait bien » a confié Tyler Wright après la finale. « C’était une série délicate, j’ai été très sélective. Toute la saison a été très intéressante. Je n’aurais pas réalisé cela sans Owen (son frère) et Matt mon shaper ainsi que le reste de ma famille. Je suis super contente. »

Tatiana Weston-Webb (HAW), 19 ans, termine quant à elle, à la deuxième place de ce Roxy Pro France pour sa première finale du circuit Samsung Galaxy WSL Women’s Championship Tour. Tatiana, qui a remporté l’unique 10/10 sur la compétition féminine lors de son premier tour a trouvé une belle vague notée 8.30 pts mais n’a jamais pu compléter ce sore pour revenir en tête.

Tatiana Weston-Webb © WSL / Poullenot

C’est le meilleur résultat de sa jeune carrière et elle remonte ainsi à la 8ème place au Jeep Rankings avant l’épreuve finale de Maui le mois prochain.

« J’ai passé un très bon moment en France et j’ai été plutôt chanceuse ici. Etre une Rookie et faire une finale est un réel accomplissement et je suis ravie d’être là. » a déclaré Tatiana Weston-Webb. « Félicitations à Tyler car elle a très bien surfé. Je suis pressée de rejoindre Hawaii cette saison car je m’y sens bien et cela fait 4 mois que je suis parti de chez moi. »

QUIKSILVER PRO FRANCE 2015 - LES RÉSULTATS:

1- Gabriel Medina (BRA) 17.50

2- Bede Durbidge (AUS) 9.44

ROXY PRO FRANCE FINAL  2015 - LES RÉSULTATS:

1- Tyler Wright (AUS) 17.10

2- Tatiana Weston-Webb (HAW) 10.93

QUIKSILVER PRO FRANCE - DEMI-FINALES:

SF 1: Bede Durbidge (AUS) 11.73 def. Julian Wilson (AUS) 10.84

SF 2: Gabriel Medina (BRA) 15.67 def. Adriano De Souza (BRA) 12.50

ROXY PRO FRANCE - DEMI-FINALES:

SF 1: Tyler Wright (AUS) 6.87 def. Sage Erickson (USA) 4.43

SF 2: Tatiana Weston-Webb (HAW) 11.27 def. Carissa Moore (HAW) 3.83

La prochaine étape du Samsung Galaxy WSL Championship Tour pour les hommes se tiendra au Portugal pour le Moche Rip Curl Pro du 20 au 31 octobre tandis que les femmes termineront leur saison au Target Maui Pro du 21 novembre au 4 décembre.

La Galerie du Quik Pro France & Roxy Pro France 2015

Et les highlights en vidéo sur le site de la WSL.