Le Oakley Surf Shop Challenge Europe a eu lieu pour la seconde année consécutive sur les plages d’Anglet, les 7 et 8 Juin dernier et a vu s’affronter 14 surf shops européens provenant de France, d’Espagne, du Portugal et d’Angleterre, pour remporter un voyage en Californie, assister à l’événement ASP World Tour à Trestles en Août prochain et visiter le siège d’Oakley.

https://www.youtube.com/watch?v=eKJvnaktneo&list=UUwV8jNHZqIRBrhd8JZkYwoA

Le team Pukas remporte le Oakley Surf Shop Challenge 2014 dans des vagues incroyables à Anglet

unnamed-1

Un soleil radieux, un vent faible et de magnifiques conditions de surf ont régalé la seconde édition du Oakley Surf Shop Challenge Europe, lors de ce weekend prolongé qui a vu les plages d’Anglet accueillir une foule venue spécialement admirer les performances des meilleurs surf shops européens.

unnamed

Team Pukas - Enecko Acero - Espagne

Côté espagnol, les équipes Escuela Cantabra de Surf et Hawaii Surf Shop auraient mérité leur place en finale avec un niveau solide tout au long de la compétition, mais c’est finalement Pukas, avec son team leader, vétéran du World Tour Eneko Acero, qui a brillé sur la longue gauche offerte par les bancs de sables d’Anglet. Romain Laulhe avait pris la tête avec une très bonne vague à 8 points grâce à un enchainement de puissants rollers backside et un backside air reverse mais Pukas a rapidement répondu grâce à leur surfeur star Eneko Acero qui a placé un 8,10 points et qui n’a plus quitté la première position.

Le choc, durant les demies-finales, a été l’élimination des Français tenants du titre, SB3 Labenne, qui se sont fait sortir de leur place de leader par un « double whammy » effectué par Eneko Acero, de Pukas, à la dernière minute. Au même moment, dans l’autre partie du tableau, les Anglais de l’équipe Surfing Life, venus de Newquay ont aussi assuré une bonne série, jusqu’à la fin. Comptant parmi eux la seule fille inscrite dans la compétition, les Britanniques ont gagné le soutient du public grâce à leur engagement dans la compétition.

Le format du Oakley Surf Shop Challenge engage 4 surfeurs par team (2 employés et 2 surfeurs professionnels). Selon un format tag team, c’est la meilleure vague de chaque surfeur qui est comptabilisée, et avec un départ en sprint depuis la plage, ce sont l’esprit d’équipe et la bonne humeur qui priment, mais également la performance. Le pro surfeur européen du Team Oakley Romain Cloitre souligne la qualité du surf sur cet événement. « Cette année le niveau des surfeurs a vraiment progressé et ils ont assuré un spectacle incroyable. », constate le surfeur originaire de l’île de la Réunion. « C’est vraiment bien de voir des teams de toute l’Europe s’impliquer autant et de voir la foule aussi intéressée par la compétition."