fanning.jpg

On vient juste de l’apprendre : le triple champion du monde, bagarreur de requins, destructeur de dance-floor et gros poisson du World Tour Mick Fanning vient d’annoncer qu’il va faire un break du circuit de compétition cette année, et ne surfera que certains contests. Après 14 années consécutives sur le Tour, pendant la dernière desquelles il aura vécu un moment personnel très difficile, une bagarre avec un Grand Blanc et sa quatrième course au titre, l’Australien de 34 ans a décidé qu’il était temps de faire une pause.

« L’année dernière a effectivement été très intense, avec ce qui s’est passé à J-Bay, le fait d’être dans la course au titre et le décès de mon frère, » se confie Fanning à la WSL. « Les choses ont été tellement fortes avec tout ce qui s’est passé, que j’en suis arrivé à un point, à la fin de l’année, où je me sentais vide. J’avais l’impression de ne plus rien avoir à donner. »

« Cette année, je veux prendre du temps pour moi et me consacrer à ma vie personnelle, » continue Fanning. «Pour me recentrer, et rallumer la flamme. Je vais participer au contest à Snapper et je vais concourir à Bells. Puis prendre du temps pour moi. Ces deux événements sont deux contests que j’adore et je deviendrais dingue d’être assis à la maison et de ne pas pouvoir surfer à Snapper. Bells, c’est aussi un peu comme ma deuxième maison. Mais j’ai dorénavant le sentiment que je dois m’écarter un peu du Tour pour sortir un peu de cette ‘zone’, et pour savoir un peu sur quoi je dois me concentrer. »

Et J-Bay ?

« J’ai le sentiment qu’il y a là-bas une chose à laquelle je dois faire face. Et j’ai besoin de le faire un jour c'est clair. Je pense que l’enjeu principal sera le premier surf là-bas. Je ne me lèverai certainement pas à l’aube et je ne me mettrais plus à l’eau avant que le soleil ne se lève. Je pense qu’il faut juste que je me jette à l’eau et que je surf une deux fois, ensuite tout ira bien. C’est un peu la même chose que quand je suis rentré et que j’ai surfé Snapper pour la première fois. Tu es un peu craintif, c’est en toile de fond dans ton esprit, mais tu parviens à un certain stade tu recommences à te sentir à l’aise. Si j’y vais et que je participe à cet événement, il y aura beaucoup d’yeux rivés sur moi. Beaucoup de gens scruteront la réaction que j’ai. Je ne pense pas que je me mettrai à l'eau longtemps avant les séries, mais je crois qu’après un surf ou 2, tout ira bien. »

Et le Brésil ?

Vraissemblablement, non. L’idée est qu’il participe à suffisamment d’événements pour se requalifier en 2017, pour laisser aussi les wildcards pour les blessés libres pour ceux qui en ont besoin. Néanmoins il rassure tout le monde: « ce n’est pas l’annonce de ma retraite du Tour ! » Avant de poursuivre: « je ne tourne pas du tout le dos à la compétition de manière définitive, ce n'est pas mon intention en tout cas. Cela m’a tellement apporté au fil des années, cela m’a même donné tout ce que j’ai aujourd’hui. »

En attendant ses prochaines vidéos en contest, tu peux donc te consoler en regardant Mick en train de tuer le dance-floor:

[mpora_video id='LbWhiAt6f']