Dimanche soir, Mick Fanning est apparu à la télé australienne dans l'émission 60 Minutes. Programme pour lequel il avait été suivi pour sa reprise du surf la semaine dernière, lorsqu'il avait vu - ou cru voir - à nouveau un aileron de requin sur le spot qu'il s'apprétait à surfer.

Le triple champion du monde est bien sûr revenu sur l'épisode qui aurait pu lui couter cher en Afrique du Sud, lorsqu'il s'est retrouvé nez-à-nez avec un requin blanc de 4m. Bien sûr, le programme, fait pour faire pleurer dans les chaumières, a bien insisté sur l'aspect émotionnel de la chose, d'autant que ce second requin a sans doute eu pour le chaîne une valeur de banco. En compensation pour ces excès d'intimité, ils ont versé $AUS 75,000 à Mick, qu'il a immédiatement reversé à un dénommé Mathew Lee, qui a lui aussi été attaqué il y a un mois par un grand blanc, avec des conséquences bien plus dramatiques.

Lee est d'ailleurs encore à la Gold Coast University Hospital, où il a subit de nombreuses interventions, et fut même placé sous coma artificiel. Il est désormais dans un état stable, mais couvert de dette à la suite de toutes ces coûteuses interventions. Son histoire a ému Mick  qui n'a pas hésité à lui verser cet argent. La famille de Mat a d'ailleurs lancé un appel au don sur internet, appel relayé également par le boss de Channel Nine (la chaîne télé en question) David Gyngell, lui aussi surfeur averti, qui a personnellement ajouté $25,000 pour arrondir la somme à $100k.

Pour ceux qui captent un peu l'anglais, ou par simple curiosité, voici l'intervention de 15 minutes de Fanning dans 60 Minutes.

Fanning y raconte à quel point il lui est difficile de se sortir de ce traumatisme, même s'il n'a pas été touché physiquement. Il envisage d'ailleurs une aide psychologique:

“Je suppose que quand quelque chose comme ça arrive, ton mental te joue des tours, et il est courant de voir des démons dans de simples ombres, ou des choses comme ça. Bizarrement ça met le doute aussi. Je crois que le meilleur moyen est de se faire aider pour surmonter l'épreuve définitivement".