Share

News

Médina gagne à Fidji et reprend la tête du World Tour

Médina aux anges. Photo: ASP

Alors évidemment, beaucoup seront déçus de n’avoir pas vu Michel Bourez aller jusqu’au bout. Le tahitien repart quand même avec trois lots de consolation:
1. Il est l’un des très rares surfeurs à avoir battu Kelly Slater à Tavarua (seuls quatre mecs ont réussi cet exploit avant lui) et ça c’est un truc qu’il pourra raconter à ses petits enfants.
2. Il termine à la troisième place sur cette prestigieuse épreuve du World Tour, rappelons que Michel a déjà deux mauvais résultats cette année et qu’un faux-pas ici aurait été très dommageable pour sa saison.
3. Il prend la seconde place au classement derrière Médina avec les épreuves de J-Bay et Teahupo’o qui se profilent et où, il a bien plus d’expérience que le jeune brésilien qui n’a jamais surfé à J-Bay. Notons aussi que Slater, qui n’a pas encore décroché de victoire cette année, reste à l’affût (pas pire qu’une 5eme place cette saison) et est clairement pour moi le favori pour le titre. Parko et Fanning, les années précédentes, ont été couronné quasiment sans atteindre la plus haute marche du podium; donc le King est plus que jamais en piste pour un ultime sacre.

Mais rendons à César ce qui appartient à Médina sur ces finales. D’une vivacité impressionnante, très bon dans le tube et envoyant un maximum de spray, Tavarua hier était taillée pour le jeune brésilien.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production