"Limite, je croyais pas que c'était surfable", lance Mason Ho à la sortie de sa première session sur un swell de Teahupo'o décidément long et déchaîné. Et si tu es familier avec les exploits du bonhomme, tu sauras que ni un reef bien aiguisé, ni une face d'eau verticale, ni même une vague ultra puissante n'est à même de lui faire peur. Pourtant, il a bien utilisé le terme de "pas surfable". Avant d'ajouter "je crois que je vais prendre une journée de congès". D'où le titre de la vidéo, 'Day Off'.

Heureusement pour nous, et pour lui en fin de compte, Mason n'a pas pris de jour de congès, Bruno Santos l'ayant décidé à 'surfer l'insurfable'...