Luis Diaz sauvé par ses voisins de peak. Cela peut paraître comme une évidence, mais dans notre monde tellement individualiste et segmenté, voici la preuve que les 'frères de la vague', ça existe bel et bien...

En effet, un nouvelle qui nous fait bien chaud au cœur, en plus de nous soulager : il s’agit d’une histoire de solidarité interdisciplinaire dans laquelle Luiz Diaz est impliqué. Le petit prodige canarien, futur roi du monde, une sorte d'Evan Geiselman européen a été sauvé de la noyade par des mecs en boogie qui ridaient aux alentours. Non pas que cela nous étonne, car c'est la vie d'un homme qui est en jeu, et même si l'on a parfois 'surfé' sur la vieille rivalité disciplinaire, c'est avant tout un peu du folklore, tout cela. Même si certaines réactions alors, ont pu battre en brèche l'idée d'une paix collatérale. Mais bref, voici une leçon dont on devrait tous se souvenir. On a même posé quelques questions à l'intéressé, du coup:

Luis, on entendu dire que tu t’es retrouvé du mauvais côté d’un méchant slab. Raconte-nous un peu l’histoire ?

Je surfais à El Agujero, c’est un slab en droite vraiment cool près de là où je vis sur Gran Canaria. Je surfais depuis environ une heure avant l’accident. Les vagues étaient vraiment bonnes, je me suis pris quelques barrels et j’étais très content, mais peut-être que j’ai été un peu trop enthousiaste.

Et le wipeout ?

C’était une vague moyenne, genre un peu plus de 2m20. Je me souviens juste que j’ai pris une boîte au takeoff mais je ne me souviens pas du reste après ça. J’ai tapé le reef et j’ai perdu connaissance, je suis resté sous l’eau pendant une minute jusqu’à ce qu’un bodyboardeur me sorte de là, puis deux autres de plus sont venus m’aider à sortir de l’eau.

Hmmm, les vagues de 2m20 ça n'existe pas... peut-être que tu n'as toujours pas les idées bien claires. Comment tu t'ai senti à revenant à toi ? Où étais-tu ?

J’ai commencé à me réveiller dans la voiture en demandant : « Où est-ce qu’on va ? Qu’est-ce qui se passe ? » C’était sur le chemin vers l’hôpital. Arrivé l’hôpital, ils ont fait une batterie de tests et une I.R.M. Et ils m’ont aussi fait quelques points de suture.

luis diaz el agujero, gran canaria
luis diaz el agujero, gran canaria 3

Combien de temps vas-tu devoir rester hors de l’eau ?

J’ai eu de la chance de ne pas me faire de véritables grosses blessures. J’ai pu partir après quelques jours pour aller surfer et je suis retourné direct dans l’eau. Je surfe comme avant. Et en plus il y a des vagues.

C'est bon ça ! Qu’est-ce que tu as fait d’autre cet hiver ?

J’ai beaucoup surfé à la maison. Il y a de très bonnes vagues depuis quelques mois, de superbes sessions. J’ai aussi passé une semaine au Portugal avec le team Monster et c’était top.

Quels sont tes projets pour 2016 ?

Pour l’instant, je suis à l’aéroport sur le départ pour Hawaï pour quelques semaines. Je vais participer au Sunset Beach Pro Junior et ensuite je vais prendre du temps pour m’entraîner et surfer, en étant basé à la Quik house. J’irai probablement en Indonésie après ça, puis je me concentrerai sur la saison WSL Pro Junior européenne pour le reste de la saison.

IM-Luis-Portrait.jpeg