Share

News

Kelly révèle ses premières boards ‘Slater Designs’

Hmm . . . Vraiment intéressant !

Oui, très intéressant en effet, parce que pour la première fois de toute sa longue et illustre carrière de surfeur (et de sa courte et pas encore illustre carrière en tant qu’homme d’affaires), Kelly Slater surfera et vendra des planches qui porteront son propre nom et le logo de sa propre marque. Comme on pouvait s’y attendre, c’est un logo assez classique, ni vraiment inspirant ni vraiment radical, mais en cohérence avec l’esthétique un peu ‘sci-fi’ des boards en elles-mêmes. Ce sont des bestioles assez bizarres, avec des noses ronds, des tails dentelés, toutes bien blanches et divisées par une épaisse latte noire, qui serait a priori fabriquée à partir d’un « composite provenant de l’aérospatiale ». On dirait des engins conçus pour aller dans l’espace d’une certaine manière… ou bien juste pour aller surfer dans des piscines à vagues artificielles?

D’autres noms apparaissent sur les planches comme Tomo et Webber, ce qui est assez intéressant parce que ce n’est pas le cas d’Al Merrick. Et aussi, accessoirement, parce que Webber est le rival principal de Kelly sur le marché des vagues artificielles. À eux trois, ils ont conçu les trois modèles de la première gamme de Slater Designs, dont on nous a dit qu’elle sortirait au printemps, probablement en avril.

Intéressant aussi, parce que les planches frappent le marché à une période où les surfeurs remettent plus que jamais en question la substance des engins qui se trouvent sous les pieds de Slater. On peut supposer qu’il surfera ses nouveaux modèles en compétition cette année, parce que s’il ne le fait pas, cela voudra dire qu’il a fait des planches qui ne fonctionnent pas aussi bien que les Al Merrick, qu’il a surfé toute sa vie. Et même s’il les surfe, mais qu’il les surfe ‘mal’, une possibilité qu’il faut prendre en compte, non pas à cause de tel ou tel matériau mais plutôt à cause du fait qu’il aura quand même 44 ans au moment de Snapper, alors il s’exposera aux mêmes critiques.

Accessoirement, l’ensemble de l’aventure Slater Designs est séparée, mais d’une certaine manière aussi reliée, au fait que Slater ait acheté des parts de Firewire Surfboards. Les lattes en composite provenant du domaine aérospatial ont été empruntées à la technologie Linear Flex de Firewire, alors que l’association de pains de mousse EPS et de résine «entropy bio-resin» utilisée pour fabriquer les nouvelles planches de Slater est ce qui l’a attiré chez Firewire en premier lieu.

Photo: @realwatersports

La ‘Sci-Phi’ (à gauche, à droite et au centre), conçue par Daniel “Tomo” Thomson

Le modèle précis que l’on voit Slater rider dans la vidéo de la piscine à vague, c’est apparemment LA planche de petites vagues des trois. Kelly la surfe en 5’10” x 18 3/8” x 2 1/4”, avec un volume de 25.8L. L’outline du tail est assez étrange, si quelqu’un est capable d’expliquer les avantages pratiques d’une “courbe de tail arrondie inversée”, merci de nous le faire savoir promptement. Très plate sous le tail, apparemment, avec plusieurs channels bien profonds sur pratiquement toute la longueur de la planche.

La ‘Omni’, conçue par Daniel Thomson

Une planche pour les vagues de tous les jours, Kelly ride la sienne en 5’3 de long, 18 3/4″ de large, 2 5/16″ d’épaisseur, avec un volume de 24.8L. Concept osé, minimalisme courageux, c’est une sorte de “planning hull” ou quelque chose comme ça, et on pourrait la décrire comme la Phillipe Glass de Slater. Le triangle vert claque bien.

La ‘Banana’, conçue par Greg Webber

Tu as sûrement vu Kelly surfer cette planche et il l’a surfe vraiment bien, parce que c’est celle qu’il a ridée à Pipe. La sienne mesure 5’10 x 18 3/8″ x 2 1/4” avec un volume de 25.8L. Elle fait penser aux “banana boards” des années 90, elle est principalement faite pour attaquer le tube.

Quand on aura testé, on te dira nos impressions!

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production