La manche de l'année? Sans aucun doute! En tout cas pour nous - et Dieu sait si on a eu de belles manches sur le tour cette année (pour ne parler que d'Owen Wright et son double 10 en juin dernier, par exemple). Sortir un John John Florence au top de son game en tube, et à Teahupo'o, grosse pref' quand même... Mais il a fait les bons choix de vagues, il a été solide tout le long, et est allé super profond, le tout avec une apparente décontraction toute brésilienne. Les Haters vont adorer détester c'est sûr, mais là, il méritait sa victoire. Même sur John John qui n'a pas démérité - il faut être deux pour faire d'une belle manche une manche de légende. Même aussi tôt dans le contest (seulement le troisième tour). Dommage pour l'américain, qui quitte Tahiti prématurément...