Share

News

Jaws: Kemper et Alms remportent le Pe’ahi Challenge 2016

Les locaux dominent à Maui

Billy Kemper est à ce jour le seul surfeur à avoir gagné le prestigieux Pe’ahi Challenge deux fois de suite, et ça déjà c’est à saluer bien bas! Et pour la première fois les filles étaient également invitées à la fête: c’est une autre locale, Paige Alms, qui remporte cette première édition féminine, marquée également par des blessures.

Ce contest n’a peut-être pas atteint les sommets de taille et de suspens connus l’an dernier, mais On s’en rappelera quand même, pour bien des raisons. Dans un Jaws de ‘taille moyenne’, toute proportion gardée, Damien Hobgood se faisait d’abord voler comme dans un bois au Round 1, et dégageait rapidement à l’image des finalistes de l’an dernier, Albee Layer et Shane Dorian, deux gros performeurs à Jaws ces dernières années.

Kemper sur l’autoroute. Photo: WSL / Tony Heff

Comme s’il voulait montrer qui c’est le patron, Kemper assurait le coup jusqu’à la finale, où il trouvait alors le moment opportun pour dropper un 10 des familles, grâce à une bombe monstrueuse surfée (ou dominée) à la perfection… Mais qui manquait de sortie et finissait finalement en 9. Plutôt pas mal quand même…

Grosse charge! Photo: WSL / Tony Heff
Wolf in Lamb’s clothing. Photo: WSL / Tony Heff

Greg Long finissait second, avec un surf des plus fluide dans le gros (même le gros moyen). Des scores dans les 8 la plupart du temps: solide et calculé. Grant “Twiggy” Baker venait compléter le podium et garde l’avantage sur Long dans le classement du Big Wave Tour. Nic Lamb lui se fait le drop de la journée en demi-finale (photo ci-dessous) et finit quatrième.

Lamb, drop de ouf. Photo: WSL / Tony Heff

Dans cet event féminin inaugural, Paige Alms n’avait face à elle que peu de résistance au final. Justine Dupont et Felicity Palmateer surfant mieux dans les tours précédents qu’en finale, et Keala Kennelly, qui donnait l’impression de pouvoir rivaliser avec la favorite, se blessait assez tôt dans la compétition. Elle finira d’ailleurs la journée à l’hôpital, rejointe en cela par Emily Erickson. Leurs blessures ne semblent néanmoins pas trop graves, en tout cas les dernières nouvelles étaient rassurantes, mais belles frayeurs à la clé c’est certain! Laura Enever, qui a surfé la bombe chez les filles au tour précédant, chutait en finale et finissait elle aussi avec une blessure, même si elle reste leader sur ce CT.

Alms prise par la patrouille comme on dit au rugby. Photo WSL / Tony Heff

En finale, Alms paraissait presque faciel, détendue en tout cas, et c’est déjà pas mal quand on affronte ce lieu mythique. Elle a bien surfé, pris des risques et de sacrées boîtes, mais elle a tenu bon. Chapeau!

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production