Un paddle en perdition au sommet de la plus grosse lèvre du monde et qui t'arrive droit dessus, ce n'est pas forcément dans ton Top 10 des choses à voir dans ta vie...

Pourtant, c'est ce qui est arrivé à Jack Robinson à Teahupo'o (si, si, y'a des mecs qui surfent Teahupo'o en SUP) lors d'une session quelques jours seulement après le Billabong Tahiti Pro, et plus ou moins dans les mêmes conditions de forte houle. C'est passé à ça de son crâne, et à voir l'expression sur le visage de Jack, on comprend bien qu'il s'en est rendu compte. Et nous pensons aussi quels ont pu être les chaleureux mots d'encouragements pour le paddleur maheureux...