Share

Opinion

Ils tuent la Réunion, lettre ouverte de Hugues Savalli

« ILS TUENT LA REUNION »

La médiocrité intellectuelle de certains de nos élus, le besoin de reconnaissance des écolos, l’arrogance d’une poignée de néo scientifiques bon teint, le manquent de courage des services de l’état, avec une certaine presse voyeuriste et racoleuse comme chaland, font la recette parfaite pour que la Réunion devienne le fleuron de la connerie Française.
La liste des empêcheurs de tourner en rond semble longue, mais ils ne sont en fait qu’une poignée de crétins devenus les rois.
Je parle de cette même connerie qui a fait rire la planète entière pendant la coupe du monde de foot en Afrique du Sud, la même connerie qui donne des Français l’image de gens sales, assistés, fainéants, et arrogants, dans la plupart des pays d’Europe, de cette connerie qui n’a pas fini de les faire rire et de nous faire pleurer.
Pour la « petite histoire, et pour recadrer ceux qui se la pette encore » sachez par exemple que les Américains, persuadés que le président de la France est peut être Maurice Chevallier, ou Yves Montant, ou encore dans les grandes métropoles et ou les gens sont mieux informés Sarkozy, ou DSK. Ces mêmes gens ne savent même pas, que la Réunion existe, alors qu’ils savent à peu prés tous ou se trouvent les Seychelles, Maurice, ou Madagascar.

Le mythique line up de St Leu. Photo: ASP

Je tiens tout de même à rassurer tous nos porteurs de cocardes, que la Réunion, ça s’arrange dans ce domaine:

En dix ans, nous sommes devenus, le seul endroit de la planète ou les gens meurent le plus du Chic. Le département le plus sale de France, les bords de route et les ravines regorgent d’immondis et d’ordures alors des sommes considérables sont dépensées chaque années pour la collecte le tri et le recyclage de nos ordures. Nous sommes la vitrine de l’assistanat dans l’Océan Indien. Et enfin, depuis 2012 les champions du monde des attaques de requins, cent fois plus qu’en Australie si nous comparons le linéaire de littoral dont nous disposons.
Nous amusons beaucoup les Malgaches, les Mauriciens, et les Seychellois par la manière « lèche cul » avec laquelle dont nos élus et les services de l’état gèrent les crises. Nos voisins ont les mêmes problèmes, mais eux ils les règlent. Cela dit, comme ils rêvent de grossir les rends de nos RMIstes. Ils rient en cachette avec une main devant la bouche, car on ne sait jamais, c’est plus facile de rouler un con qu’un pauvre. Mayotte nouveau département Franco-Magacho-Commorien, en est la preuve. Ne voyez pas là qu’une manière ironique de présenter les choses, nous y sommes à fond !

Je ne puis m’empêcher d’avoir le ventre noué à l’idée que nos jeunes quittent la Réunion pour un littoral ou les gens sont moins cons, même si la vague est moins belle, ou pis encore, certains se remettent à l’eau malgré la menace de mort, parce que la passion est trop forte et qu’ils n’ont aucun espoir d’aller ailleurs, et là encore nos cons patentés ne savent pas quoi faire.
Mais il n’y a pas que les surfeurs qui disparaissent, les touristes, les activités balnéaires et même les plages disparaissent, celle des Roches est devenu un tas de gravas, la plage de Boucan est déserte et partout le même spectacle de désolation et d’abandon, à Trois Bassins, à St leu. Il n’y a plus un seul club de surf en activité, alors que nos élus se servent du surf pour gratter les points qui permettent d’arborer fièrement le pavillon bleu.
Plus personne ne pense à ceux qui ont payés de leur vie, ou à leurs familles, ces jouets de malheur, que sont le parc marin, et la ferme aquacole, tout cela, juste pour faire mousser quelques politiques minables, ou pour faire les choux gras des donneurs de leçons que sont les scientifiques et les écolos, fraichement débarqués pour la plupart.
LES REQUINS SONT LÀ DEPUIS QUE LES CONDITIONS POUR QU’ILS SE RAPPROCHENT DES CÔTES ET QU’ILS PROLIFÈRENT ONT ÉTÉ CRÉES, ÇA A COMMENCÉ PAR LA FERME AQUACOLE, LE PARC MARIN ET L’INTERDICTION DE PÊCHE, FURENT LE KILO DE CERISES QUI ONT RECOUVERT LE GÂTEAU. VOUS LEUR AVEZ FAIT UN GARDE MANGER.

Le surf a été le seul sport de compétition qui à été pratiqué par des Réunionnais à un niveau Word Class. La ligue de surf de la réunion avec l’aide de la fédération française avaient même crée un centre de haut niveau, devenu rapidement une véritable pépinière à champions. Le surf a fait vivre par le biais des clubs et des nombreuses compétitions organisées localement, qu’elles fussent locales nationales ont internationales, elles ont été un des moteurs de l’essor touristique et économique de la réunion, le surf et le bodyboard ont permis de créer des emplois dans la fabrication des planches, ou des vêtements, par la création d’ écoles de surf ou de bodyboard avec des brevets d’état et des brevets fédéraux à leur tête, ainsi qu’un grand nombre de petits métiers liés de prés à l’activité, le spectacle attirait les plagistes et les baigneurs, les restaurateurs et autres commerçant y trouvaient également leur compte. Notre vice présidente de région se gargarisent d’avoir crée une quinzaine d’emplois avec son parc marin, elle en a détruit des centaines. Gaspillage de vies, d’espoirs, de travail et d’argent juste pour des projets aussi dangereux qu’inutiles.
La délégation nationale venue pour rendre compte à l’état du problème Requins, et des mesures proposées pour le résoudre, cette délégation n’a jamais rencontré les personnes concernées par cette crise ils se sont contenté de quelques visites en préfecture ou à la région donc avec les responsables de cette crise , et après s’être fait mousser à leur tour, ils ont assisté à l’apéritif organisé par le président de la région à la clôture d’un simulacre de séminaire sur les mesures à prendre, un petit colloque entre amis dans lequel les associations invitées n’avaient pas droit à la parole, nous avons eu droit au discours du président qui n’avait pas assisté au séminaire mais qui avait tout compris. Et c’est cette même délégation qui par peur du pouvoir et de la responsabilité qui lui incombe qui essai maintenant de nous interdire de nous défendre, en verrouillant la sous préfète de St Paul qui s’était un peu emballé en acceptant d’armer nos surveillants de baignade d’arbalète. Discuter de ça avec les pouvoirs publics, c’est accepter la présence des bulldogs, CONTRAIREMENT À CE QUE CES IMBÉCILES CRAVATÉS ESSAIENT DE FAIRE CROIRE À L’OPINION PUBLIQUE, LA PRÉSENCE DES BULLS N’EST PAS UNE FATALITÉ À LA RÉUNION. C’EST À LEUR INCOMPÉTENCE QU’ON LA DOIT. IL FAUT EN FINIR AVEC CES REQUINS, COMME ILS L’ONT FAIT AUX SEYCHELLES, COMME ILS LE FONT À MAURICE SANS LE DIRE, ET COMME IL EST DÉSORMAIS LÉGAL DE LE FAIRE EN AUSTRALIE OU LE REQUIN BLANC N’EST PLUS PROTÉGÉ.

N’ayez plus de doute sur le sujet, nous sommes bien dans un pays de merde, et il faudrait peut être songer à réagir.

Alors, si nous avons bien les élus qu’on mérite, essayons je vous en prie de mériter mieux que ça.

Hugues SAVALLI

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production