"Tout le monde doit comprendre qu'une manœuvre incomplète, ça ne vaut rien!" avance le juge principal de la WSL Richie Porta...

Suite à la polémique autour de l'aérial le plus étrange de l'histoire, la WSL a publié une vidéo où Kelly Slater et le boss des juges donnent leurs explications, et ça paraît donc beaucoup plus limpide.

"Une fois en l'air, j'ai vite capté que j'étais en train de foirer mon Air Reverse. Je me suis retrouvé la tête en bas, mais je croyais que j'étais toujours en contact avec la planche. En fait je suis retombé sur le rail, que j'ai bien endommagé d'ailleurs, et puis je me suis relevé pour tenter d'enchaîner d'autres manœuvres. Mais dans ma tête je rigolais d'être encore sur la planche!" Beau joueur, le Kelly, il n'essaie pas de faire croire que tout cela était entièrement maîtrisé - il aurait eu du mal, il faut dire... Il a fait preuve d'un sacré talent tout de même pour rattraper le coup, et de beaucoup de classe pour les explications.

Richie Porta quant à lui a trouvé utile de rappeler certaines règles. "Ce sont les meilleurs surfeurs du monde, et pour avoir des points, ils doivent compléter leurs manœuvres. En contest, si tu fais le plus beau aérial de l'histoire, et que tu le pose à plat ventre, c'est un trick incomplet, et du point de vue d'un juge, ça ne vaut rien". Et de conclure: "Je comprends pourquoi cela fait un tel bruit, car ça fait du spectacle, mais au final les athlètes savent ce qu'il en est, et aucun d'eux n'a discuté la note d'ailleurs".

Voilà, donc en gros, Kelly éliminé avec une note de 4 sur cette vague. Circulez, y'a rien à voir!

Suite de la compète aujourd'hui sur le site de la WSL avec les quarts de finale suivants:

Toledo / Parkinson

De Souza / Dantas

Buchan / Fanning

Medina / Young