Share

News

Eric Rebière encore plus fort à Nazaré

La photo publiée par Garret MacNamara et prise par Zon North Canyon d’Eric Rebière est un nouveau coup de tonnerre dans un automne déjà riche en grosses sessions…Nazaré récidive et encore plus gros…Le français revient sur cette nouvelle performance de taille, quelques heures après être sorti de l’eau et déjà auprès de sa famille…

Et dire que c’est un beach break! Photo: Zon North Canyon

Alors Eric, plus gros que la houle du big monday? Comment étaient les conditions?
C’était les plus grosses vagues que j’ai surfé à Nazaré personnellement..Ca ressemble un peu à Belharra à cette taille-là…gros et avec beaucoup de clapots…La différence, c’est que les pics arrivent de partout, il faut vraiment être attentif et prêt pour partir dans n’importe quelle direction…

Avez-vous changé quelque chose dans votre approche après l’accident de Maya?
J’étais à l’eau quand c’est arrivé et je ne m’étais pas remis à l’eau depuis. J’ai beaucoup pensé à mes enfants pendant ces quelques jours…Cela m’a vraiment marqué et j’ai eu réellement mal et de la peine pour elle…Puis, le choc passé, j’ai été prêt à y retourner…

Qu’est ce qui fait la spécificité de Nazaré par rapport aux autres spots de gros que tu as surfé?
Au niveau de la houle, c’est ce trou au large de la plage de Nazaré, une fosse de plus de 10 000 mètres de profondeur, donc devant il n’y a pas de plateau continental et la houle au lieu de freiner en arrivant sur nous elle gonfle! Après, c’est du surf de gros sans channel de sécurité, il n’y a pas de zone de repli où on peut se sentir à l’abri. Il y a toujours le risque de prendre une grosse à l’impact!

Comment te prépares tu physiquement mais aussi mentalement?
Mentalement c’est toujours pareil, être calme et rester lucide, surtout quand tu bouffes, il faut attendre le bon moment pour faire ton effort pour retourner à la surface, il ne faut pas utiliser son énergie n’importe comment. Physiquement, je fais du jiujitsu avec Ze Marcello du lundi au jeudi et je cours le weekend, mais surtout j’essaye de surf et de ramer un maximum pendant l’hiver, car l’entrainement le plus adapté, c’est de ramer et bouffer!

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production