Share

News

du sang neuf? ou une fin de règles…

Seb Zietz, l’un des 4 nouveaux…Photo: Kirstin/ASP

Après un grand final sur l’ASP World Tor 2012 qui restera dans les annales, tous les yeux sont maintenant tournés vers la saison 2013. Pour être parfaitement clair voici une petite explication de texte préalable: la course au titre au sein de l’ASP World Tour ne concerne que  34 surfeurs. Ce sont les 22 mieux classés de l’ASP World Championship Tour, plus le Top 10 de l’ASP World Rankings (le classement Prime & WQS). C’est clair non? Et il y aura en plus deux wildcards attribuées par l’ASP (voir un post précédent pour la liste très complète).
Le résultat final est que pour 2013 seuls quatre surfeurs feront leur début dans l’élite. On est loin d’une injection massive de sang neuf et frais!!! D’accord les quatre petits nouveaux Filipe Toledo, Glenn Hall, Nat Young et Sebastian Zeitz sont d’excellents surfeurs, mais on ne peut pas raisonnablement penser qu’ils donneront un vrai coup de jeune au WT
C’était plutôt en 2011, à la rotation de mi-saison, avec l’arrivée de John John, Gabriel, Dusty et Yadin qu’il y a eu un vrai impact, que ces messieurs du World Tour ont eu mal au cul. Bien sûr la rotation de mi-saison a été supprimée six mois après et cette année, nous avons des ‘qualifiés’ qui sont aussi des vétérans comme Tiago Pires et Fred Pattachia. En même temps, certains des mecs qui se sont re-qualifiés en queue de peloton dans le top 22, des mecs comme Kieren Perrow, Travis Logie et Kai Otton, ont réussi cet exploit grâce à un seul bon résultat (une 3eme place pour Trav et une 5eme pour Kieren et Kai).
Où je veux en venir c’est qu’il semble plus dur que jamais pour les jeunes d’accéder à l’élite du top 32 et avec seulement 4 nouveaux venus (dont l’un est Glen ‘Micro’ Hall, qui a dépassé la trentaine), les deux nouveaux systèmes de classement n’ont pas réussi à re-générer ni rajeunir le World Tour.  Heureusement que l’année 2012 a été un bon cru pour le surf professionnel, car pour ce qui est de 2013, on reprend les mêmes et on recommence.

Ben Mondy.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production