Share

News

Devastation sur la côte Atlantique et réapparitions de bunkers de la seconde guerre mondiale

Nouveau bunker aux Culs Nus…il était là au petit matin, travail d’une seule nuit…

C’est la marée haute de 6 heures du matin qui a fait le plus de dégâts de l’hiver sur le littoral landais et basque. Les locaux du Hossegor Surf Club et du Sauvetage côtier ont été dévastés, répandant plus d’une quarantaine de planches, brisées ou recouvertes par la mousse, sur la plage de la Sud. Le spectacle est saisissant, des tonnes de débris, de la mousse jaunâtre et quelques nouveaux édifices dans le paysage…

Le déchainement des éléments, vent, vague et coefficient de marée à 112, a aussi fait réapparaitre des vestiges de la seconde guerre mondiale, certains bunkers allemands enfouis depuis plus de 30 ans ont refait leur apparition sur les plages de la Gravière et des Culs Nus. L’ancien mur de l’Atlantique pourrait enfin servir à quelque chose: repousser les assauts de plus en plus répétés de l’océan, Rommel ou Von Rundstedt n’avaient certainement pas imaginés cette utilisation quand ils ont conçu et fait construire le fameux Atlantikwall de 4000 kilomètres de long…D’autres réapparitions ont été signalées du côté de la Gironde et des Charentes! Avec le recul du trait de côte déjà enregistré fin février, le littoral a une nouvelle fois battu en retraite et les vestiges de la seconde guerre mondiale n’ont pas fini de refaire parler d’eux…

La digue de Capbreton prise d’assauts a cédé une nouvelle fois…
Le bunker où l’on posera peut-être la structure du prochain Quik Pro…
nouvelle falaise aux Estagnots…

nouveau plongeoir aussi

Les Culs Nus version la Piste…

des dizaines de planches éparpillées sur la plage après la submerssion du local du Hossegor Surf Club
Collision frontale, l’eau n’était pas arrivée jusqu’à là depuis…?

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production