Rasta man, gourou du style, de la musique, du surf, de la drague et du bilboquet, cet homme mi-machine, mi-dauphin, ce Dieu de la glisse et de la coupe Afro, ce maître éclairé du tube et ce bodysurfer naturel, bref notre idôle, quasiment, nous fait le coup du clip mi-surf, mi-body-surf, avec bien sûr autant de talent et d'individualité dans les deux pratiques. Mais pourquoi on ne s'appelle pas tous Dave Rastovich? Voici d'ailleurs le film entier, dont cet edit est la bande-annonce. Ça s'appelle Gathering, c'est présenté par Tracks magazine, et ça sort le 17 septembre.