Tu as bien lu: pas de contrepèterie douteuse ou quoi que ce soit: Dane Reynolds est bel et bien retenu en prison par la police portugaise au moment où l'on parle...

"Actuellement en détention et traité comme un criminel" précise son filmeur et ami de longue date Jason 'Mini' Blanchard sur son compte Instagram.

D'après Blanchard,  Dane fut conduit manu militari dans une cellule de l'aéroport, où on lui a enlevé ses lacets sans lui donner plus d'information. Son crime? Avoir perdu son passeport.

Apparemment, Dane (pris en photo ici à l'aéroport de Gatwick il y a quelques temps) s'est retrouvé au moment moment au mauvais endroit, car la seule chose qu'il aurait fait, c'est de ne pas être en mesure de présenter ses papiers. Le ton est-il monté? On ne le sait pas pour le moment, mais il semblerait que Dane soit parti pour faire la même expérience que Aritz Aramburu il y a quelques années en Afrique du Sud.

Au moins, il pourra peut-être rajouter son nom à la prestigieuse liste des 10 autres rebelles du surf passés un jour par la case prison - mais pas pour un passeport perdu...

On lance le Hashtag: #FreeDane