Prix €449 // Temp. de l'eau: < 12° C // Date du test: Novembre 2017

Photos Mike Brindley

"Sans déflorer le test, disons que cette combi semi-étanche est une petite bombe"

Franchement, quand on nous a proposé de tester la dernière combi hiver de la marque Ion, on était plutôt excité à l'idée! Et sans déflorer le test, disons que la combi Ion Onyx Select Semidry Hood 6/5, véritable barrière contre les éléments, est une petite bombe...

Impossible de faire un test probant vers notre QG de Biarritz, la température de l'eau étant encore trop élevée. C'est donc notre homme d'argent, Giles, basé à Londres, qui s'est atelé à la tâche. Il était tout content, ça l'a fait sortir de son bureau pour s'adonner à son activité favorite: surfer (en un) et se geler les couilles (en deux). Mais oh chance pour lui (ou pas) il avait cette fois un outil de taille pour affronter les éléments plus ou moins déchaînés du bon vieux "Channel" Britannique...

Alors un bon matin bien pluvieux et froid, notre ami Grand Beton s'en est allé du côté de Kentish Stoke avec sa 7'3'', et a testé la combi la plus hivernale de toute la gamme Ion de cette année. Voici le résultat:

"Un bon matin bien pluvieux et froid, notre ami Grand Beton s'en est allé du côté de Kentish Stoke avec sa 7'3"

ion-onyx-n-boots-17

Tout d'abord, petite explication sur ce qu'est une combinaison "semi-étanche" et son intérêt. Comme tu le sais, en plongée et surtout pour toute les activités soumises aux eaux très froides, c'est la combi étanche qui est utilisée. Très encombrante et onéreuse, elle ne sont pas du tout adaptées aux sports aquatiques, si ce n'est la plongée encore une fois. Du coup, certaines marques se sont penché sur la question et ont trouvé le compromis: la combi semi-étanche.

Conçues pour les eaux froides (10 à 18°C), les combinaisons semi-étanches fonctionnent sur le même principe que les combinaisons humides. Mais contrairement à des 2 pièces traditionnelles, la circulation d’eau y est très limitée. L’eau n’est pas renouvelée donc il y a moins de déperdition énergétique.

"Je me suis levé à 5h du mat', j'ai pris 5 Weet-a-bix, je me suis étiré et je suis allée sur la plage de Camber Sands, même pas peur de Jack Frost! Pas de difficulté particulière pour enfiler le Onyx Select, j'étais serré et j'ai eu plus de mal au niveau des jambes, mais ça reste négociable. Les bras et le torse m'ont paru bien flexible, et se blottir dans un tel équipement te fais immédiatement sentir à l'aise... et au chaud! Ma première expérience avec une combi semi-étanche commence bien, en somme, et n'est pas aussi différente qu'une combi classique."

"Les bras et le torse m'ont paru bien flexible, et se blottir dans un tel équipement te fais immédiatement sentir à l'aise...         Et au chaud!"

"Un petit vent sibérien des plus dégueulasse m'accueillait sur le spot, rendant les vagues assez petites et clapotantes. Une bonne session d'hiver en perspective! Les larmes aux yeux, je vérifie les zips de mon équipement, capuche comprise - très efficace au demeurant. Je m'étire le cou et sens que toute la flexibilité nécessaire est au rendez-vous. Top! Les locaux m'accueillent d'un air étonné, mais plutôt agréable, et sont assez intéressés par ma combi d'ailleurs. Oui, ce ne sont que des humains, après tout (merci Daft Punk pour cette phrase)."

"Les vagues n'offrent pas grand chose je dois dire, mais la session est sympa et surtout quel bonheur de ne sentir aucun froid dans l'eau, sensation inconnue jusqu'à ce jour... Je sors de l'eau, histoire de me restaurer rapidement et surtout tester le mode séchage/remise à l'eau rapide, histoire de jouer un tour pendable à ma combi. Je sors mon thermos d'Earl Grey, me relis quelques numéros de Surf Europe (99 et 102, des classiques), avale une Ciabatta au Pecorino et reprend la combi. J'hallucine à quel point elle a déjà séché. En fait elle n'est jamais complètement mouillée, et surtout sa doublure intérieure molletonnée semble évacuer l'humidité ultra rapidement. Je suis bluffé."

Ce fameux intérieur, c'est en fait la doublure Ion Plasma_Plush, un matériau à séchage rapide spécialement étudié, qui donne à la Onyx Select Semidry 6/5 son pouvoir de séchage si exceptionnel. Avec des coutures Power Seam ultra fines et stretch, cette Onyx Select offre une souplesse incroyable permettant ainsi une grande liberté de mouvements. Ce Liquid Glue sur le côté extérieur des coutures permet d'éviter les infiltrations d'eau mais surtout de garantir une plus grande longévité des coutures tout en conservant le stretch.

D'un point de vue chaleur, la Onyx Select dispose d'un nouveau panneau intérieur Plasma_Plush plus chaud et agréable qui part de la poitrine pour descendre jusqu'aux genoux. Ce panneau offre donc plus de chaleur, plus de souplesse, plus de confort mais a également la particularité de sécher extrêmement rapidement.

Niveau finition on apprécie les coutures cousues collées GBS galonnées, le système de réglage élastique pour plaquer au mieux le soufflet de col près du zip, ainsi que les protections de genoux spécialement conçues pour à la fois résister à l'abrasion et respecter le flex de la combinaison. Un galonnage intérieur renforce les coutures de l'entrejambe, des genoux et du panneau dorsal pour plus de confort et de longévité. De plus, l'utilisation de l'Aqua-α ™ dans la construction - une colle sans solvants à base d'eau rend l'ensemble plus écologique.

ion-onyx-n-boots-2
ion-onyx-n-boots

"Au final" conclue Giles quelques jours après la session, encore tourneboulé de son expérience semi-polaire, "j'ai été terriblement surpris par la chaleur et la flexibilité de cette combi, je ne m'attendais pas à ça. Et de voir à quelle vitesse elle sèche également. Voilà pour moi les 3 gros points forts."

Après ce test plus que concluant, nous ne saurons donc jamais trop le recommander à ceux qui vivent près des eaux froides, ou tout simplement qui en ont marre de se les geler en hiver. La combi semi-étanche Ion Onyx Select 6/5 à capuche est l'arme absolue pour le surfeur hivernal qui se motive quel que soit le niveau de l'isotherme. Il sera assez protecteur pour absolument toutes les conditions que l'on peut rencontrer dans les eaux européennes. Même pour Lofoten, mec!

Pour finir, on dira que la qualité de la construction ne trahit pas le matériau haut de gamme, et cette combi saura résister à une utilisation (même intensive) et aux abus - car il faut bien le reconnaître, on abuse tous un peu, parfois... Après, si tu dépenses 450 balles dans une combi, tu risques forcément d'y faire un peu plus attention. Donc tu vois, c'est une bonne chose!

Pour te la procurer, c'est par ici!

"La qualité de la construction ne trahit pas le matériau haut de gamme"

ion-onyx-n-boots-32
ion-onyx-n-boots-30
ion-onyx-n-boots-23