Alors qu'il était en Europe par affronter un Nazaré en feu, nous avons voulu savoir ce que le 'meilleur big wave rideur de la planète', titre qu'il a consolidé plusieurs fois en remportant le  Ride Of The Year aux Billabong XXL, pensait de ces quelques sujets. Voici le compte-rendu de notre entrevue avec le grand Shane Dorian.

Sur le Tow In

Pour être honnête, je ne pense plus au tow in. C'est soit à la rame, soit rien. C'est une bête tout à fait différente. En fait, s'il y a des mecs qui font du tow, je ne surfe pas. L'ambiance à l'eau est totalement différente. Lors des grosses sessions de tow, tout le monde s'excitait à savoir 'qui a pris la bombe?'. Qui a bien la bombe semblait être le but ultime, mais à la rame, c'est simplement: "qui était à l'eau?". Il y a une vraie camaraderie. La session de tow in à Teahupoo s'est transformée en course de jetski, où l'on essayait d'atteindre l'inside plus vite que le mec à côté de nous, avec de l'essence partout. Les progrès en surf à la rame font du bien et nous n'en sommes qu'aux débuts, c'est excitant!

DSC_2823-620x931

Sur le poids de l'âge

J'ai deux enfants et forcément cela devrait entrer en compte, mais pas pour l'instant. Je n'ai pas envie de courir après tous les swells de la planète non plus, j'ai pour objectif d'être parfaitement prêt et préparé pour les grosses vagues. C'est tellement gros et dangereux que je veux minimiser les risques pour moi. Il faut le bon encadrement au niveau de la sécurité, des mecs autour de soi en qui on a confiance, il faut que tout le monde soit au top. Et avec le surf à la rame, il faut bien te dire que la série finira par t'avoir à un moment ou un autre. C'est inévitable. Il faut être prêt mentalement et physiquement à y faire face.

Sur les planches

Nous étudions encore ce qui marche le mieux. La planche que j'ai ridé à Jaws faisait 11’3", 4' d'épaisseur, glassée deux fois complètement...c'était une planche énorme. Puis il y a les ailerons, là aussi c'est un casse tête...je ne te parlerai même pas des trajets en avion avec de telles boards...Tout ce que je sais, c'est que l'on a pas l'ombre d'une chance si on a pas le bon équipement..

DSC_2810-620x412

Sur Cortez Bank

Les images de la photo ne lui rendent pas du tout justice. Il est impossible de se rendre compte de l'intensité de l'endroit. J'ai été quatre ou cinq fois et à chaque fois j'ai été mis en difficulté. C'est loin, au milieu de nulle part, je ne suis pas un fan des bateaux non plus, et il y a des parties avec très peu d'eau sur le récif. Les séries fantômes arrivent tellement vite aussi. C'est un vrai challenge.

Sur sa vague des XXL

C'est marrant car j'ai pris cette vague en fin de journée et il faut environ 30 minutes pour rejoindre sa voiture, la rame, les rochers, la falaise etc. J'avais un message de ma femme et je me suis dit qu'elle voulait que j'aille chercher les enfants ou un truc comme ça...Je l'ai appelé en lui disant que j'avais eu un bon surf et elle m'a répondu: " je sais, j'ai vu la vidéo sur le web, je viens de t'envoyer le lien..."J'étais encore en combinaison!!!! Cela va vite de nos jours...