Share

Vidéos

Hackée – Johanne Defay

Hélas, il est peu commode d’accéder facilement aux surfeurs et surfeuses pro de nos jours. Ils sont très occupés.

Bien sûr tu peux tenter de leur envoyer un mail, un message sur Instagram, un poke… Mais entre les compètes, les entraînements, les posts sur les réseaux sociaux pour nourrir leurs millions de followers, bosser avec leurs shapers, les séances photos, le sauvetage de la planète, les dîners mondains, et tout simplement le fait d’être super connus, les chances pour entretenir une correspondance suivie sont minces. Même pour nous, magazine de surf omnipotent.

Du coup, et comme nous pensons toujours avec un coup d’avance comme tu le sais, nous avons imaginé une implacable parade. Plutôt que d’inciter les surfeurs et surfeuses pros à coopérer et nous envoyer des images de leur vie dans le surf et en dehors, pourquoi ne pas demander à quelques hackers russes de leur voler tout ce dont nous avons besoin, directement depuis leurs téléphones et leurs ordinateurs?

Yes! On tenait la solution, et nous vous l’offrons sur un plateau. Et croyez-nous, Johanne est la première d’une loooongue série.

Vlad et Boris n’ont fait qu’une bouchée des mots de passe de Johanne (sérieux Jo, ‘surf123’…?). Ils ont piraté pour nous tout ce qu’on voulait, et on a monté un edit, premier d’une nouvelle série sur Surf Europe qui s’appellera ‘Hacké’. Nous sommes tellement content du résultat que nous ne demanderons plus jamais à un surfeur de collaborer, et nous allons offrir 2 CDI à ces jeunes talents russes.

Tu auras la joie d’y voir l’une des stars du CT – et accessoirement une nouvelle icône du sport français, s’entraîner à la maison (l’île de la Réunion), faire du vélo, skater, chanter dans sa voiture, surfer en Australie, en France, et aussi gagner l’épreuve du tour à Fidji l’an dernier.

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production