Share

Sujets magazine

Nic Von Rupp en vedette

C’est vrai que tu as demandé au rédacteur de “ne pas publier cette photo aujourd’hui, de la garder pour plus tard car tu avais eu assez de couverture médiatique récemment…?”
En effet, c’est vrai…il ne peut vraiment rien garder pour lui ce ‘rédacteur’…
Cela te pose problème la sur exposition?
Non pas du tout…Mais parfois c’est bien de la faire coincider avec la renégociation de contrats…Choisir le bon moment et mettre le paquet avant la signature…
A cette époque de l’année, les gens ont des remords d’avoir trop bouffé…est ce ton cas? 
Je sais d’où vient cette question, Evans (le rédacteur) t’a demandé de me la poser? Il est un peu lourd, cela fait sept ans qu’il me pose la même question après un trip que l’on a fait ensemble et où je dévorais tout ce qui passe…J’avais 15 ans, j’étais en pleine croissance et non! je n’ai pas de problème de poids Monsieur Evans! Lâche l’affaire!
Si cela peut te consoler, il vient de participer au marathon de Miami et il a fait la moitié en marchant… 
(Explosion de rire) vraiment, quel blaireau. Ha, ha c’est bon ça, il faut que je l’appelle rien que pour ça…
En parlant d’exposition médiatique, ton clip “Divine Intervention” réalisé lors de ton trip en Irlande a été un succès. Les locaux disent que tu as brillé pendant cette session… 

Je n’en suis pas si sûr mais ouais le clip a bien marché avec plus de 10,000 visites. L’autre jour à Pipe, un Hawaiien que je respecte beaucoup est venu vers moi et m’a dit: “ton clip est hallucinant bro.” Cela m’a surpris qu’il l’ait vu. Cela m’a aussi mis en confiance, j’ai l’impression que je peux rivaliser avec les meilleurs. Peut être que cela me permettra de prendre une grosse bombe à Pipe plutôt que prévu…

Parle nous de ces sessions.
Je n’avais jamais surfé en Irlande et j’ai eu de la chance que Monster mette à ma disposition un jetski et un pilote comme  Barry Mottershead. La première session a eu lieu à Mully et tu sais, je n’ai aucune expérience en tow in. Barry était super motivé et m’a poussé. C’était très gros, plus de 20 pieds et je flippais vraiment. Mais les locaux comme Ollie O’Flaherty et Pete Conroy se lâchaient et nous n’étions pas nombreux à l’eau…alors je me suis lancé. Cela a été tellement pur, tellement incroyable. Cette vague est dingue et j’ai eu la chance de ne pas trop penser et d’y aller tout simplement.
L’autre session à PAMPA, a été tout aussi dingue non? 
Ouais, on croyait que la houle allait tomber mais c’était toujours gros, avec des slabs méchants de 10 pieds. J’avais la planche parfaite, une 6’4 en quad et j’étais à l’aise, vraiment en confiance. Des mecs comme Kohl Christensen et Alain Riou ont cassé leur planche et ont bouffé moi, j’ai eu la chance de réussir toutes mes vagues. Tout me souriait!
Tu es un chasseur de slabs maintenant ou toujours un surfeur du WQS?
Je me suis qualifié pour le circuit Prime cette année alors je vais me concentrer la dessus cette année. J’ai eu la chance de grandir dans des bonnes vagues au Portugal et pendant l’hiver, on a le temps de surfer ces slabs pendant la pause du circuit pro. Pour l’instant je suis à Pipe et puis cela sera les compétitions…

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production