Partir en surftrip implique forcément de ne plus être un local du spot. Et l'on attache souvent bien trop d'importance au fait d'être un 'local ou non' dans le monde du surf. Il faudra pourtant se confronter à cette dure réalité, celle de ne pas être le bienvenu quand 'on n'est pas d'ici'. Mais pas de quoi troubler non plus le sommeil d’un quidam… voici 7 conseils pour vous aider à fuir les mauvaises ambiances, les insultes...et même à éviter les coups de poing.

LA BONNE ATTITUDE

1. Dispersez-vous : la première règle à respecter est d'arriver en groupe restreint…arriver seul, c’est mieux. Lorsque les gens se mettent à l'eau à cinq ou six , l'agressivité des autres est souvent proportionnelle à la taille du groupe. Même si vous êtes avec des potes, essayez de vous mettre à l'eau deux par deux, cela passera presque inaperçu...

DSC_4951-620x411

2. Allez-y doucement: arrivé sur place, prenez votre temps, observez longuement le line up avant de vous mettre à l'eau. Faites preuve de patience, montrez que vous n'êtes pas là pour vous ruer sur toutes les vagues. Cela vous permettra aussi de voir qui domine le spot…les gens agressifs qu’il vaut mieux éviter au line up.

3. Calmez votre enthousiasme: bien sûr que vous en avez envie…d’ailleurs, vous êtes mort de faim ! Mais essayez de ne pas le montrer. Ne ramez pas sur trop de vagues à moins que personne ne soit dans votre entourage immédiat. Laissez les vagues aux locaux s'ils font mine de vouloir les prendre. Evitez les batailles de rame.

4. Essayez de vous mélanger: Combinaison rose? Planche jaune? Caméra sur le casque? Cape de Batman en néoprène? Rien de tel pour inciter les autres à vous molester! Ne leur donnez pas de bonnes excuses...Ce n’est pas une raison pour surfer tout en noir sans aucun signe distinctif...mais en vous fondant dans la masse, on ne se rappellera plus que c'est vous qui avez pris la bombe sur les deux dernières séries...

5. Chuuuuuuut !!! Ne criez pas au line up. A l'étranger, vous ne parlez pas forcément la langue adéquate. Si vous avez besoin de parler à votre pote, faites-le en ramant vers lui ou en étant assis à côté de lui à un moment opportun.

6. Ne faites pas le paparazzi. Ne mitraillez pas le line up dès votre arrivée en remplissant votre carte mémoire en quelques minutes. Sortez votre appareil discrètement car sinon…vous donnez encore « du grain à moudre » aux locaux. Si vous voulez prendre des photos souvenirs, faites-le après votre session...

7. Si par le plus grand des hasards vous prenez tout simplement LA bombe, ramez ensuite un peu à l'écart et attendez dans la passe en faisant semblant de réajuster votre combinaison...puis replacez-vous tranquillement au line up en dernière position. C’est un bon message adressé aux autres…

Partir de derrière le pic sur la bombe de la journée, avec une combinaison noire. John John Florence au Pipe. Photo: ASP

Juste une idée: On peut observer la meilleure attitude possible, respecter les règles de bienséance en étant aimable et souriant, en attendant son tour, etc… mais il y en a toujours un qui peut vous vouloir du mal (ou du moins qui veut que vous quittiez le spot sur le champ !)… ne vous en faites pas! Comme l'a dit très justement un jour le légendaire bodysurfeur et waterman Mark Cunningham, “ si l'ambiance est merdique, si les mecs sont agressifs, je me barre… Il y aura toujours un autre spot, une autre session, on est là pour prendre du plaisir, n'est-ce pas?"