Share

Articles

Portugal mon amour

PENICHE

Certains disent “qu’au pub le vent est toujours offshore”, sur la minirampe aussi et peut-être même au McDonald.. A Peniche, c’est vraiment toujours offshore. C’était une île autrefois, désormais rattachée au continent avec des beachbreaks des deux côtés de la route sablonneuse ; l’orientation de Peniche/Baleal propose un spot propre quelque soit la direction du vent.

Jérémy Flores à Supertubos. Photo: Timo

Gros Tubes, murs sympathiques et pics parfaits…
Supertubos est fièrement présenté comme le ‘Pipe Portugais’ ; il accueille depuis 2009 une épreuve de l’ASP World Championship, et chacun sait maintenant combien cette vague peut devenir creuse, parfaite et spectaculaire. Une rivale légitime pour la Gravière d’Hossegor en matière de tubes sur fond sablonneux; elle constitue un challenge même pour les surfeurs les plus expérimentés. Plus au Nord en direction de la ville, les vagues deviennent plus petites car les spots sont protégés, avec l’option contre la digue à Molhe Este, lorsque le vent de Nord souffle fort.
Par ailleurs, si vous n’êtes pas attiré par les tubes béants et que vous préférez surfer de longs murs faciles, Peniche a aussi ce qu’il vous faut. C’est une destination idéale pour les couples et les groupes de tout niveau. Mesdames, vous pourrez laisser votre copain surfer en fish/malibu à Baléal et ensuite aller faire quelques take off sous la lèvre à Supertubos! Quand les vagues sont plus petites et plus propres, prenez la direction de Belgas ou du Marriott. Où alors foncez en voiture à Nazaré et allez partager un tosta mista avec G-Mac!

Quoi d’autre?
Le Rip Curl Pro Portugal qui a lieu en octobre est l’excuse idéale pour prolonger votre été et admirer vos pros préférés. Vous pourrez aussi remercier chaleureusement le maire le plus cool des line up européens, l’excellent António José Correia, qui ne manquera pas de vous glisser une boîte de sardines dédicacée par Wilko dans la poche.
Y aller: C’est à un peu près à une heure de Lisbonne par l’autoroute.

ERICEIRA

Mica Lourenço, Ericeira secret. Photo: Ricardo Bravo

Si l’Europe a une région qui ressemble à celle de Margaret River, c’est sûrement Ericeira. Cette comparaison implique que cette côte abrite de nombreux spots de qualité, tous des reefs ou des slabs… proches les uns des autres. Il y a une route qui serpente et qui vous permet de checker depuis votre voiture. Si vous êtes un surfeur relativement expérimenté, Ericeira ne peut qu’attirer votre attention. Le vent d’Est est idéal et les directions combinées du vent, de la houle en fonction de la marée conviennent forcément à un spot. « Le joyau de la Couronne » est probablement Coxos, cette droite légendaire qui a permis à Tiago Pires de développer ce sens du tube avec une belle dose de puissance. Il y a de nombreux reefs de qualité, comme Ribeira d’Ilhas et deux beachbreaks fun au Sud de la ville. Et comme dans toute région de surf qui se respecte, il y a des shapeurs, des réparateurs de planches et tout ce dont vous avez besoin pour votre voyage.
“Ericeira est tellementgénial que j’ai presque envie de pleurer…”

Précautions:
Les rochers : il y en a beaucoup et ils sont tranchants. Les oursins : c’est pareil !… Il y en a beaucoup et ils sont piquants. Ericeira veut dire oursins en portugais…
Les vagues ici sont plus puissantes qu’on ne le pense. Coxos n’a rien à voir avec Rincon ou Lafiténia, elle peut faire mal.
Proche de la capitale et destination ô combien connue, vous ne serez sans doute pas tout seul à l’eau. Du monde évidemment pendant les week-ends.

L’ALGARVE

Blotti tout en bas de l’Europe continentale, on ne peut pas aller plus au Sud, ni plus à l’Ouest de l’Algarve. Cette portion côtière peut se prévaloir d’être l’endroit le plus chaud et ensoleillé en Europe. Avec une eau qui n’est pas aussi affectée par la froidure du courant des Canaries que le reste de la côte portugaise, l’Algarve est essentiellement composée de plages de sable et de pointbreaks avec des falaises abruptes et des baies.
Y aller
Un vol pour Lisbonne puis prendre la route (deux heures et demie) vers le sud. Ou bien, vous pouvez prendre un vol direct pour Faro depuis Paris/Marseille. Faire la route depuis Biarritz, vous prendra environ 10 heures…

Deux côtes
Vos options sont l’Ouest et le Sud. L’Ouest reçoit évidemment plus de swell et devient la seule option par petites conditions, avec des plages et des pointbreaks. Votre pire ennemi reste le vent ; plus vous serez matinal, plus vous surferez dans de bonnes conditions. La côte Sud reçoit moins de swell, mais elle est plus protégée du vent, c’est la bonne option en hiver. Elle a aussi l’avantage non négligeable d’offrir des conditions estivales au beau milieu de notre hiver… vous pourrez donc bronzer au Nouvel An …si vous voulez! Quand des dépressions remontent du Sud, les bonnes vagues sont présentes car la houle arrive directement sans avoir à contourner la pointe Ouest.
Il est impossible de vous perdre dans la région car il n’y a qu’une route côtière ; on conserve malgré tout cette impression de découverte à chaque fois que l’on arrive sur un nouveau spot après le dernier virage. Vous y trouverez peut-être installée… une communauté hippie de campeurs sauvages (ceux qui ont des dreads, plein de chiens et des bières), des nudistes allemands, des écoles de surf, des locaux talentueux ou… des pics déserts…C’est ce qui fait le charme de l’Algarve.
Pourquoi ? Vous voulez être au chaud avec du soleil et vous n’avez pas envie d’aller aux Canaries…
Combi: une bonne 3/2 suffira en plein l’hiver.

Tiago devant son public à Supertubos. Photo: ASP

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production