Share

Opinion

Les photographes contre attaquent!

Timo Jarvinen, notre photographe maison et probablement le meilleur photographe de surf Finlandais au monde, en a marre de se faire voler son travail et de le retrouver sur le Net. Imaginez, qu’à la fin de chaque journée de travail, quelqu’un rentre dans votre bureau, et vous vole votre travail en essayant de le revendre ensuite!!! Voilà pourquoi Timo a lancé ‘Don’t Steal Our Work’, une page Facebook destinée à dénoncer les voleurs de photos. Beaucoup d’autres photographes de surf s’y sont rapidement inscrits et ils ont besoin de votre aide. Timo nous explique le pourquoi et le comment…

Timo: Depuis plusieurs années, je vois d’autres photographes se battre contre des voleurs de photos. Certains l’ont été dans des proportions telles que cela en devient grotesques, surtout via des sites comme Facebook. Et plus on en parle, plus les langues se délient.

Voilà l’un des plus grands voleurs du Net: Surf, Sex, Sea

Nos photos sont utilisées sans notre permission, ce qui est une violation du copyright, d’autant que les signatures ou incrustations dans les photos sont délibérement effacées. Certains de ces sites ou personnes ont des milliers de visites ou de followers et donc gagnent de l’argent en mettant en avant un travail qui ne leur appartient pas. Je sais que sur internet, rien n’est vraiment contrôlable mais nous allons essayer de changer cela. Certains photographes ont même été menacés de représailles s’ils avaient recours à la justice et certains sites ont bloqués les commentaires de ces photographes. Facebook est toujours resté silencieux face à ces pratiques qui ont lieu via son réseau.
Alors je me suis dit qu’un site qui les dénonceraient publiquement en les listant, serait un bon départ. Si vous voulez nous aider ‘aimer’ simplement la page! J’espère que le nombre fera que nous serons entendus et que les médias de masse prennent le relais.

Vous passez toute la journée à regarder et photographier ces vagues parfaites, vous ne pouvez pas les surfer et en plus on vous pique les photos à votre retour de Namibie. Photo: Timo

J’aimerais aussi insister sur un point, la fonction ‘partager’ des photos sur Facebook. Nous aimerions qu’elle soit une option plus restrictive et que nous puissions autoriser ou non le partage. Une fois qu’une photo est partagée, puis repartagée, nous en perdons la trace. Pourquoi ne pas se retirer tout simplement de Facebook? Parce qu’aujourd’hui ce réseau social est incontournable. Ne pas y être présent, c’est ne pas exister virtuellement.

En tout cas, l’initiative porte déjà ses fruits, certains sites ont fermés, d’autres effacent les traces de leurs méfaits. Retrouvez la liste des sites et personnes voleurs sur notre Wall Of Shame. Dans notre monde des photographes de surf, où la concurrence est parfois tendue, voire verbale et violente, cela fait du bien de voir tant de grands noms de la photo de surf réunis sous un même toit!

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production