Share

Opinion

Le surf féminin et son niveau très discutable au Fidji

Pour être honnête, je n’ai pas regardé grand chose.

Mais en suivant quelques séries de la compétition, je n’ai pu m’empêcher d’avoir quelques pensées scabreuses, du style: c’était tellement mauvais que cela en devient bon.

Que s’est-il passé? Les meilleures surfeuses de la planète sont bonnes pourtant. Steph a du style, Carissa est compétente dans tous les domaines, Sally est une superbe athlète et généralement quand on regarde une épreuve Femmes, on ne peut qu’être impressionné par leur niveau. Ce sont les meilleures au monde après tout.

Il y a à peu près 3.4 milliards de femmes sur la planète et les 18 meilleures surfeuses du tas sont payées pour surfer tout autour du globe. J’avais regardé un peu l’épreuve de Snapper et je m’étais dit ‘elles déchirent.’ Vous aussi probablement. Mais à Fidji, le surf féminin a fait un bond en arrière.

En surf, il n’y a pas de fonction ni d’utilité. Faire un virage, ne sert pas vraiment à grand chose. Malgré les critères de notation qui vous poussent à les enchainer. C’est uniquement une recherche de sensations pour le rideur et un spectacle plus ou moins distrayant pour les spectateurs. Il n’y a pas de temps à battre, de record entre un point A et un pont B, ni de ligne à franchir ou de balle à mettre au fond des filets. La compétition se résume à celui ou celle qui sera le plus impressionnant.

Alors pourquoi cela a été si dur à regarder? Pourquoi l’épreuve des Fidji n’a pas fasciné comme elle aurait dû? Pourquoi presque aucun tube n’a été ridé? Pourquoi les virages avaient tous l’air plus ou moins pourris? On avait l’impression qu’elles ridaient tous des 8’10″ cinq ailerons? J’étais sur le cul. Ce sont les meilleures surfeuses au monde

Je ne pouvais pas m’empêcher de penser que Jamie O’ Brien aurait pris plus de tubes qu’elles switchfoot’.


Un vrai, bon barrel, sauf que Steph n’est pas sortie. Rien de mal à ça sauf quand on entend les gens dire: “c’est quand même bien pour une nana”

Critiquer le surf féminin ce n’est pas être irrespectueux envers les surfeuses. Etre critique ce n’est pas être misogyne. Je trouve plutôt que les apologistes sont assez condescendants généralement. J’ai lu des articles qui disaient ‘elles n’avaient pas surfé Cloudbreak avant et telle ou telle a pris un bon tube (pour une fille).

Il n’y a rien de pire que la condescendance, c’est une insulte pour le surf féminin, c’est le pire des sexismes, c’est une condamnation de belles paroles.

Moi je crois que les filles sont capables de bien mieux, pas vous?

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production