C'était pas tout à fait l'hiver, n'est ce pas? Il faisait bon sur le sable et dans l'eau...mais tout cela va changer dans les jours à venir, préparez-vous, L'Age de glace arrive!

NE vous faites pas pousser une moustache en novembre.Et si vous devez absolument vous la laisser pousser, choisissez la version comique de Charlie Chaplin, qu'un nabot autrichien a à tout jamais ruiné. Si vous devez absolument contribuer à la prise de conscience de thèmes chers à la gente masculine, comme le cancer de la prostate, alors faites-le avec un beau tee shirt au slogan accrocheur comme: 'Ne passez pas à un doigt du diagnostic'. Et si vous avez vraiment l'âme d'un sauveur et que vous êtes déterminé à récolter des fonds pour une cause, choisissez plutôt de sauver l'Amazonie, c'est plus sympa comme tee shirt...

gbr

PRÉPAREZ vos vraies planches. Votre planche au tail scié a bien marché cet été et vous étiez mignon aussi avec votre longboard aux longues rayures horizontales et votre tee shirt accordé à vos espadrilles mais, nous sommes en novembre. L'hiver comme le Dieu de la Houle n'en n'ont rien à cirer que vous soyez mignons. Préparez votre pintail et tout votre équipement pour faire face au gros. Un leash plus épais, un casque Gath peut être si vous êtes basque. Soyez prêt car cela ne plaisante plus. Gare à vous!

FAITES de la soupe de potiron, des gâteaux au potiron, du curry de potiron. C'est un fait, le potiron aide à mieux surfer. Faites griller les graines dans de l'ail et mangez les avant votre session. Tout est mangeable dans le potiron même sa fleur! La chaire jaune et orange du potiron cela rappelle les doux rayons de soleil de l'été et c'est excellent pour vos performances dans le gris de l'automne. C'est un légume qui redonne le sourire et qui n'est pas dégueulasse.

ASSUREZ vous qu'un bon pote à un écran plasma et un abonnement aux chaines payantes et sports. Préparez votre nid surtout si vous habitez dans un village de bord de mer complètement paumé. Bientôt le temps va franchement se gâter et l'onshore et/ou les houles monstres peuvent vous coincer à terre pendant des jours, des semaines mêmes! Alors si vous ne voulez pas péter un cable, trouvez un pote qui a le cable et apportez la bière...

BARREZ-VOUS. La méthode la plus efficace pour survivre aux mois les plus sombres de l'année, c'est tout simplement de s'en aller. Partez quelque part d'un peu plus chaud et d'un peu plus joyeux. Bien sûr, les houles sont plus régulières et épaisses en hiver mais cette puissance peut se propager facilement quelques heures plus au sud, où le climat est bien plus supportable. Prenez la direction du sud pendant quelques heures et à moins que vous habitiez Svalbard, vous souffrirez moins du syndrome du zizi tout recroquevillé et vous pourrez déguster des jus de fruits frais.

La photo facile...