Pas gauche ou droit, mais plutôt Sud ou Nord... Quel est le meilleur hémisphère pour le surf? Lequel est le plus actif? Où est-il préférable d’être un surfeur?

Tant de questions et si peu de réponses...

Ils ont Parko et Tahiti...photo: ASP
et nous Slater et Hawaii...plus AC/DC même s'ils vous jurent qu'ils sont Australiens. Photo: ASP

A chaque argument avancé par l’un des camps, l’autre a la parade: quand ils nous balancent à la gueule Tahiti, nous avons Hawaï, quand ils ont leur dit Thruso, ils rigolent et disent J-Bay... quand ils sourient en prononçant le nom de Kirra, nous leur répondons d’un clin d’oeil Mundaka, quand ils ont les Brésiliennes, nous avons les Suédoises! S’ils bombent le torse et claironnent les noms d’Occy, Mick, Joel, nous leur rabattons le caquet en répondant Tom, Kelly et Andy! Et quand furieux, ils évoquent AC/DC en soutenant que ils sont de chez eux, poliment il faut leur répondre qu’ils sont Ecossais en fait. Bref, c’est un débat sans fin, à moins que Kim Jong Il atomise le sud...mais j’en doute...Par contre, nous sommes au moins tous d’accord sur un point: il y a un hémisphère dominant chez les surfeurs, qui n’a absolument rien avoir avec la géographie!

Nous savons parfaitement que les surfeurs utilisent beaucoup plus l’hémisphère droit que le gauche...Pourquoi? Des preuves? Les voici:

Nous sommes bien plus accro aux sensations, aux désirs et à la passion qu’aux calculs compliqués, à la raison et son analyse froide. Et c’est la marque de fabrique du lobe droite...sinon comment expliquer le fait de ramer pendant des heures pour nous mettre debout seulement quelques dizaines de secondes sur cette foutue planche? Comment expliquer aussi le plaisir de se jeter “corps et âme" sur des montagnes d’eau jusqu’à boire la tasse et de ne pas rechigner à plonger dans l’eau glacée des sessions hivernales? Quelqu’un de censé aurait vite compris le manque d’intérêt à glisser sur une onde éphémère sur quelques mètres pour ensuite revenir au point de départ; bref, nous sommes les dignes ambassadeurs du lobe droit! Et pas besoin de vous faire une lobectomie pour vous le prouver, nous savons que nous prêchons au milieu des convaincus...

Tous complètement droitiers du lobe. photo: ASP