Share

Opinion

Pourquoi Gabriel Medina doit-il devenir champion du Monde cette année

Récent vainqueur dans un Teahupo’o historique où personne ne l’attendait à ce niveau (c’est le moins que l’on puisse dire…), en tête du classement ASP et en pleine confiance, c’est le scénario rêvé pour le brésilien…sauf que… jamais un surfeur du World Tour n’a été autant décrié et insulté sur la toile. Alors aujourd’hui, Gabriel Médina n’a plus qu’une seule chose à faire pour faire taire une bonne fois pour toutes ces milliers de ‘followers’ haineux, c’est de gagner le titre !

Gagner à Teahupo’o et contre Slater en finale, cela a de quoi vous arracher quelques larmes. photo: ASP

Pourquoi donc doit-il remporter le titre ? D’abord, et tout simplement parce qu’il le mérite. Vous rappelez de ses prestations lors du King Of the Groms par exemple, où il passait les séries comme on joue à saute moutons…replaquant les airs les uns après les autres et dominant de la tête et des épaules ses adversaires dans tout ce qui se passe au dessus du coping. Puis lors de ses premiers années sur le tour, catalogué comme un surfeur new school, traduisez bon dans les airs mais mauvais sur le rail. Mais Medina depuis a laissé la domination aérienne à d’autres Brésiliens, Toledo et consort… et s’est concentré sur autre chose : sa maturité. Meilleur stratège, meilleur dans les carves, meilleur dans les tubes car trois victoires sur le World Tour ce n’est plus un hasard, plus un accident de jeunesse ou dû à une hallucination collective du panel de juges! Le fait qu’il ait gagné sans avoir eu recours sa maitrise aérienne, c’est le signe que le garçon a de la ressource.

Car Médina, c’est l’avenir du surf et pas simplement sportivement. Sans cette première exception Brésilienne, le titre mondial se jouerait encore entre Australiens et Américains, comme depuis que le tour Pro existe et c’est cette consanguinité qui peut à terme tuer le surf professionnel. Ne pas s’ouvrir au monde pour un sport qui se veut international, c’est se condamner. Le surf, à l’image du rugby, a besoin de sang neuf, de nouveaux drapeaux et d’accents différents. Et cela aussi bien sportivement que financièrement…L’ASP a besoin de sponsors et vite… Medina endosse aujourd’hui le rôle de perturbateur dans un monde hyper dominé par les Australiens et les Américains et cela, au-delà de la personnalité de Medina, cela ne plait pas.

Un Brésilien vainqueur à Bell’s, la photo n’a pas plu à tout le monde sur la toile. Photo: ASP

Pour que cesse la haine de Médina et plus largement du surfeur brésilien. Plusieurs articles sur la toile ont fait une liste à la Prévert des insultes contre le jeune surfeur de Maresias. On reproche tout et son contraire à cette nouvelle star du surf mais surtout le fait qu’il soit Brésilien. Je me rappelle avoir entendu des Australiens déclarer que si un surfeur brésilien devenait champion du Monde, ils arrêteraient de suivre le World Tour. Qu’ils se rassurent le World Tour peut se passer de fans comme eux. D’un point vue purement européen, les brésiliens nous ont servi de débroussailleurs, d’éclaireurs. C’est eux qui ont ouvert la voie aux autres nations du surf en essuyant les plats…sous-notés, moins bien considérés, critiqués, surfeurs de petites vagues et j’en passe…Aujourd’hui, des juges brésiliens dans le panel de la tour, cela évite que votre série soit jugée par 100% d’Australiens par exemple et ça, ce n’est pas une petite victoire.

Même lui n’a pas dû rêver d’une tel triomphe. Photo: ASP

Alors, c’est peut-être à Teahupo’o qu’une page de l’histoire du surf s’est tournée, tout un symbole, le kid des airs vainqueur dans la Mecque du tube…un sacre à Trestles n’aurait pas eu la même saveur pour tous les surfeurs brésiliens et leurs détracteurs…

Share

Newsletter: termes et conditions

Merci de renseigner votre e-mail de manière à vous tenir informé de toutes les news, articles, nos dernières offres. Si vous n'êtes plus intéressé vous pouvez renoncer à tout moment. Nous ne vendrons jamais vos données personnelles et vous ne recevrez que nos messages et ceux de nos partenaires qui sont susceptibles de vous intéresser.

Read our full Privacy Policy as well as Terms & Conditions.

production